Cas rare de lésions cicatricielles oculaires au cours du Vogt-Koyanagi-Harada
Adil Belmokhtar, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. ;28:313. doi:10.11604/pamj..28.313.4547

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings Supplement 2
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Cas rare de lésions cicatricielles oculaires au cours du Vogt-Koyanagi-Harada

Adil Belmokhtar, Rajae Daoudi
Pan Afr Med J. 2017; 28:313. doi:10.11604/pamj.2017.28.313.4547. Published 22 Dec 2017



Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 27 ans, suivi dans notre service pour maladie de Vogt Koyanagi Harada (maladie de VKH) au stade chronique. L'examen du fond d'œil a objectivé une dépigmentation de l'épithélium pigmentaire et de la choroïde avec un aspect pseudotumoral péri papillaire. La maladie de Vogt-Koyanagi-Harada est une affection multisystémique, caractérisée par une panuvéite granulomateuse bilatérale avec décollement séreux exsudatif multifocal. On ne sait pas la physiopathologie exacte de cette maladie, mais on suspecte une réaction immunologique cellulaire, contre les mélanocytes, qui se trouvent au niveau de la peau, les méninges, la rétine, l'uvée, la cochlée et le labyrinth. Cette affection atteint préférentiellement les sujets d'âge jeune d'Extrême-Orient ainsi que les sujets pigmentés. L'atteinte oculaire est associée souvent à des manifestations: neurologiques (raideur méningée, céphalées, parfois associés à des signes déficitaires focaux et pléocytose du LCR), auditives (surdité de perception) et cutanées (vitiligo, poliose, alopécie et canitie). Elle évolue classiquement en trois phases: une phase de prodromes où on retrouve surtout des signes neurologiques, une phase uvéitique aiguë, une phase chronique de convalescence caractérisée par une dépigmentation de la choroide et des téguments ou une phase de recurrence où on peut voir apparaitre: des néovaisseaux sous rétiniens et une fibrose sous rétinienne. Les lésions cicatricielles sont retrouvées systématiquement au cours de la phase chronique de la maladie de VKH dominées par une dépigmentation diffuse du fond d'œil, cicatrices d'atrophie choriorétinienne nummulaires, plages de dépigmentation diffuses, remaniement cicatriciel maculaire. L'aspect pseudotumoral est un aspect rare et atypique au cours de la phase chronique de la maladie de VKH. Le traitement repose sur la corticothérapie intraveineuse suivie par un relais par voie orale. Elle doit étre précoce, massive et prolongée. Un traitement précoce permet un meilleur prognostic.


Corresponding author:
Adil Belmokhtar, Université Mohamed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A, Hôpital des Spécialités, CHU IBN Sina, Rabat, Maroc
dr.abelmokhtar@hotmail.fr

©Adil Belmokhtar et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 30 (May - August 2018)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2018 - Pan African Medical Journal. All rights reserved