Original article | Volume 26, Article 96, 24 Feb 2017 | 10.11604/pamj.2017.26.96.8174

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

Abderrazzak El Saqui, Mohamed Aggouri

Corresponding author: Abderrazzak El Saqui, Service de Neurochirurgie, CHU Hassan II, Fès, Maroc

Received: 11 Oct 2015 - Accepted: 26 Oct 2015 - Published: 24 Feb 2017

Domain: Clinical medicine

Keywords: Compression médullaire, l´hématome épidural, l´hémostase

©Abderrazzak El Saqui et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Abderrazzak El Saqui et al. Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané. Pan African Medical Journal. 2017;26:96. [doi: 10.11604/pamj.2017.26.96.8174]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/26/96/full

Home | Volume 26 | Article number 96

Original article

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

A rare cause of spinal cord compression: spontaneous spinal epidural hematoma

 

Abderrazzak El Saqui1,&, Mohamed Aggouri 1

 

1Service Neurochirurgie, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Abderrazzak El Saqui, Service de Neurochirurgie, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

English abstract

We report the case of a 26-year old patient, with no previous medical history, admitted to emergency room with lower-limb heaviness. Symptoms started with the abrupt onset of cervicothoracic back pain three days before his admission. They were acute in onset resistant to commonly used analgesics, followed by lower-limb heaviness associated with genito-sphincteric disorders including acute urinary retention and constipation. Anamnesis showed no trauma or anticoagulants therapy or previous medico-surgical history. Clinical showed an aware, afebrile patient, with Frankel grade A flabby paraplegia associated with anesthesia of the upper mammary region. Urgent MRI of the spine showed posterior spinal extradural haematoma (epidural) extended from the seventh cervical vertebra (C7) to the second dorsal vertebra (D2). Laboratory tests, including haematic crasis were normal. The patient underwent emergency surgery via posteromedial incision with laminectomy extending from the sixth cervical vertebra up to the second dorsal vertebra. Epidural hematoma was removed. The patient underwent hemostasis and sample collection for anatomopathological study. Histological study didn't find its underlying cause. Postoperative evolution was marked by full recovery of the motor deficit after a follow-up period of 6 months. Spontaneous spinal epidural hematoma is a rare and serious disorder . It is a neurosurgical diagnostic and therapeutic emergency whose early management can determine the prognosis. Its diagnosis has become easy especially after the advent of MRI. Severity factors include acute and sudden neurological deficit onset, complete neurological deficit and chest haematoma. Early neurological recovery , incomplete neurological deficit or primarily motor deficit, acervical or lumbosacral position are factors associated with a better recovery.


Key words: Medullary compression, epidural hematoma, hemostasis



Image en médecine

Patiente âgée de 26 ans, sans antécedents, admise en urgence pour prise en charge d'une lourdeur des 2 membres inférieurs. La symptomatologie a été débuté trois jours avant son admission par l'apparition brutale de rachialgies cervico-thoraciques, d'emblée intenses résistantes aux antalgiques habituels, suivies d'une lourdeur des deux membres inférieurs associées à des troubles génito-sphinctériens à type de rétention aigue d'urines et une constipation. L'interrogatoire n'a pas trouvé la notion de traumatisme ni de prise d'anticoagulants ou d'autre antécédent médico-chirurgical notable. L'examen clinique a objectivé une patiente consciente, apyrétique, ayant une paraplégie flasque grade A de Frankel avec une anesthésie à niveau supérieur mamelonnaire. Une IRM médullaire urgente a objectivé un hématome extradural (épidural) rachidien postérieur étendu de la septième vertèbre cervicale C7 à la deuxième vertèbre dorsale D2 . Le Bilan biologique notamment le bilan de la crase sanguine était normal. La patiente fut opérée en urgence au travers une incision médiane postérieure avec réalisation d'une laminectomie étendue de la sixième vertèbre cervicale jusqu'à la deuxième vertèbre dorsale. L'hématome épidural a été évacué, l'hémostase faite et des prélèvements pour étude anatomopathologique ont été faits. L'étude histologique n'a pas retrouvé d'étiologie sous-jacente. L'évolution postopératoire a été marquée après un recul de six mois par une récupération complète du déficit moteur . L'hématome épidural rachidien spontané est une affection rare et grave. C'est une urgence neurochirurgicale, diagnostique et thérapeutique dont la rapidité de la prise en charge conditionne le pronostic. Le diagnostic est devenu aisé surtout avec l'avènement de l'IRM .Les facteurs de gravité sont l'installation brutale et rapide du déficit neurologique, la présence d'un déficit neurologique complet et la localisation thoracique de l'hématome. Une récupération neurologique précoce, un déficit incomplet ou essentiellement moteur, une localisation cervicale ou lombo-sacrée sont des facteurs d'une meilleure récupération.

 

 

Figure 1: IRM du rachis cervico-dorsal en séquences T1 (a,c) et T2 (b,d) en coupes sagittales et axiales montrant une collection épidurale postérieure cervico-dorsale en hyposignal en T1 et T2, étendue en hauteur de C7 à D3 déterminant une compression de la moelle contre le mur postérieur du corps vertébral avec hypersignal de souffrance médullaire: Hématome épidural postérieur cervicodorsal à la phase aigue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

Original article

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

Original article

Une cause rare de compression médullaire : l'hématome épidural rachidien spontané

Volume 41 (Jan - Apr 2022)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
Zotero
EndNote XML
Reference Manager
BibTex
ProCite

Navigate this article
Similar articles in
Key words

Compression médullaire

L´hématome épidural

L´hémostase

Article metrics
Countries of access