Original article | Volume 17, Article 51, 23 Jan 2014 | 10.11604/pamj.2014.17.51.3582

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas

Kamal Loutfi Nuiakh, Hicham Tahri

Corresponding author: Kamal loutfi Nuiakh, Service d’Ophtalmologie, CHU Hassan II, Fès, Maroc

Received: 10 Nov 2013 - Accepted: 12 Nov 2013 - Published: 23 Jan 2014

Domain: Clinical medicine

Keywords: Angiofibrome, orbite, cellules géantes:

©Kamal Loutfi Nuiakh et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Kamal Loutfi Nuiakh et al. Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas. Pan African Medical Journal. 2014;17:51. [doi: 10.11604/pamj.2014.17.51.3582]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/51/full

Home | Volume 17 | Article number 51

Original article

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes : à propos d’un cas

 

Kamal Loutfi Nuiakh1,&, Hicham Tahri1

 

1Service d’Ophtalmologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Kamal loutfi Nuiakh, Service d’Ophtalmologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

Image en médicine

Une jeune âgée de 16 ans, sans antécédent tumoral ou inflammatoire, présentait depuis 6 mois une exophtalmie unilatérale droite non axile irréductible sans signes inflammatoires (A), d'installation rapidement progressive, associée à une limitation du muscle droit externe homolatérale. La tomodensitométrie objectivait une tumeur hétérogène au niveau de l'angle supéro-externe droit, avec des calcifications intra-tissulaires et des érosions osseuses (B). L'étude histopathologique montrait la présence de multiples cellules géantes multi-nucléées disposées en couronne, avec un immunomarquage positif par CD34 associées à un tissu fibreux parsemé de nombreux capillaires, compatible avec un angiofibrome à cellules géantes (C, D). Après un recul post-opératoire de 10 mois, on n'a pas noté de récidive. L'angiofibrome à cellules géantes est une tumeur bénigne fibroblastique très rare, qui prédomine au niveau orbitaire et des tissus mous de la face. L'aspect radio-clinique est souvent trompeur, pouvant simuler une tumeur agressive. Les caractéristiques histopathologiques sont très évocatrices du diagnostic. L'évolution n'est pas dénuée de récidives. Cette tumeur représente un défi diagnostique devant les aspects trompeurs, et un défi thérapeutique devant la difficulté de l'exérèse chirurgicale complète.

Figure 1: A) une exophtalmie unilatérale droite; B) Coupe axile de la TDM orbitaire montrant une masse tissulaire occupant l’angle supéro-externe de l’orbite droit, associée à des calcifications intra-tumorales; C) Prolifération tumorale de cellularité modérée faite de cellules allongées baignant dans un stroma riche en collagène(HEx20); D) La vascularisation est proéminente : vaisseaux congestifs de taille variable avec présence d’espaces pseudo-vasculaires entourés par des cellules géantes multi-nucléées (HEx20)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas

Original article

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas

Original article

Angiofibrome orbitaire à cellules géantes: à propos d’un cas