Original article | Volume 17, Article 45, 22 Jan 2014 | 10.11604/pamj.2014.17.45.3203

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

Nadia Khoummane, Mounia Yousfi

Corresponding author: Nadia Khoummane, Service de Gynécologie Obstétrique , de Cancérologie et de Grossesses à haut risque, Maternité Souissi, Rabat, Maroc

Received: 09 Aug 2013 - Accepted: 09 Aug 2013 - Published: 22 Jan 2014

Domain: Maternal and child health

Keywords: Seins surnuméraires, ligne axillaire, glandes mammaires

©Nadia Khoummane et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Nadia Khoummane et al. Seins surnuméraires axillaires bilatéraux. Pan African Medical Journal. 2014;17:45. [doi: 10.11604/pamj.2014.17.45.3203]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/45/full

Home | Volume 17 | Article number 45

Original article

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

 

Nadia Khoummane1,&, Mounia Yousfi1

 

1Service de Gynécologie Obstétrique , de Cancérologie et de Grossesses à haut risque, Maternité Souissi de Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Nadia Khoummane, Service de Gynécologie Obstétrique , de Cancérologie et de Grossesses à haut risque, Maternité Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médicine

Au cours du dévelopement embryologique, les seins appraissents sur deux crètes mammaires initiales se situant sur une ligne se prolongeant de la ligne axillaire à la face antéro-interne de la cuisse. Les seins surnuméraires ( polymastie ou encore hypermastie) sont dues à l'absence de régression des bourgeons mammaires au cours de la vie embryonnaire. Les glandes mammaires accesoires axillaires sont fréquentes mais le plus souvent confondues avec le prolongement axillaire du sein. Leur diagnostic reste difficile en l'absence de mamelon et d'engorgement mammaire pendant l'allaitement et la gestation , ceci explique la confusion fréquente de cette anomalie avec les lipomes et adénopathie axillaire. Nous rapportons ici le cas d'une patiente de 36 ans , célibataire , G0P0, qui se présentait pour masse axillaire bilatérale depuis trois ans augmentant progressivement de volume, ces dernières était molles bien limitées non douleureuse à la plaplation, mobile par rapport au plan profond et adhérente au plan superficiel sans signes inflammatoires en regard mesurant environ 6cm /6cm faisant évoquer en premier lieu un lipome axillaire, une échographie faite a révèlé une structure mammaire ectopique. Le traitement a conssisté en une exérèse chirurgicale bilatérale avec examen anatomopathologique confirmant le diagnostic de seins surnuméraires sans lésion tumorale décelable.

Figure 1: A) seins surnuméraires axillaires bilatéraux; B) sein surnuméraire droit sans mamelon portant confusion avec un lipome axillaire; C) masse axillaire gauche correspondant à un sein accessoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

Original article

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

Original article

Seins surnuméraires axillaires bilatéraux

Volume 37 (Sep - Dec 2020)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Seins surnuméraires

Ligne axillaire

Glandes mammaires

Article metrics
PlumX Metrics
Seins surnuméraires axillaires bilatéraux