Original article | Volume 17, Article 254, 08 Apr 2014 | 10.11604/pamj.2014.17.254.4199

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

Pierlesky Elion Ossibi, Khalid Mazaz

Corresponding author: Pierlesky Elion Ossibi, Service de chirurgie viscérale B, CHU Hassan II, Fès, Maroc

Received: 17 Mar 2014 - Accepted: 06 Apr 2014 - Published: 08 Apr 2014

Domain: Clinical medicine

Keywords: Corps étranger, rectum, médecine traditionnelle, trouble de comportement

©Pierlesky Elion Ossibi et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Pierlesky Elion Ossibi et al. Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?. Pan African Medical Journal. 2014;17:254. [doi: 10.11604/pamj.2014.17.254.4199]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/254/full

Home | Volume 17 | Article number 254

Original article

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

 

Pierlesky Elion Ossibi1,&, Khalid Mazaz1

 

1Service de Chirurgie Viscérale B, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Pierlesky Elion Ossibi, Service de Chirurgie Viscérale B, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

Image en médecine

L'insertion de corps étranger (CE) par l'anus est devenue un motif assez fréquent de consultation aux urgences. Cette introduction du CE est rarement accidentelle et se voit surtout dans le cadre d'actes sexuels et/ou parfois criminels survenant sur un terrain de trouble du comportement. Le sexe masculin est le plus concerné et l'admission aux urgences ne se voit qu'en cas d'échec d'extraction à domicile ou de survenue de complications (perforation, péritonite ou syndrome occlusif). Le traitement consiste à l'extraction du CE par la voie anale avec ou sans anesthésie. Il s'agit d'un patient de 50 ans, suivi pour des hémorroïdes récidivantes sous traitement et compliquées d'un prolapsus hémorroïdaire, admis aux urgences pour la prise en charge d'un CE intra-rectal. Les circonstances de cet incident sont particulières : en effet, dans le cadre d'une "auto-médication superstitieuse", le patient s'est mis en intra-rectal un corps étranger (du caoutchou) refoulant ainsi les hémorroïdes. L'évolution a été marquée par le piégeage du CE avec douleurs intenses. L'abdomen sans préparation réalisé aux urgences a objectivé le niveau du CE et l'extraction s'est faite sous sédation avec une bonne évolution et un suivi en gastrologie avec une consultation psychiatrique n'objectivant pas d'anomalie.

Figure 1: A) abdomen sans préparation montrant le corps étranger intra rectal; B) Corps étrager après extraction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

Original article

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

Original article

Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?

Volume 37 (Sep - Dec 2020)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Corps étranger

Rectum

Médecine traditionnelle

Trouble de comportement

Article metrics
PlumX Metrics
Corps étranger intra-rectal: médecine traditionnelle ou trouble de comportement?