Original article | Volume 17, Article 225, 24 Mar 2014 | 10.11604/pamj.2014.17.225.2521

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

Mariem Bounouar, Fatimazahra Mernissi

Corresponding author: Mariem Bounouar, Service de Dermatologie, CHU Hassan II, Université Sidi Mohammed Ben abdellah, Fès, Maroc

Received: 02 Mar 2013 - Accepted: 20 Mar 2014 - Published: 24 Mar 2014

Domain: Clinical medicine

Keywords: Xanthomes éruptifs, pancréatite, cholécystite

©Mariem Bounouar et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Mariem Bounouar et al. Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave. Pan African Medical Journal. 2014;17:225. [doi: 10.11604/pamj.2014.17.225.2521]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/225/full

Home | Volume 17 | Article number 225

Original article

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

 

Mariem Bounouar1,&, Fatimazahra Mernissi1

 

1Service de Dermatologie, CHU Hassan II, Université Sidi Mohammed Ben abdellah, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Mariem Bounouar, Service de Dermatologie, CHU Hassan II, Université Sidi Mohammed Ben abdellah, Fès, Maroc

 

 

Image en médecine

Nous rapportons le cas d'une patiente de 34 ans, qui a comme antécédents une cholécystite et une pancréatite il y a 4 ans. Elle a présenté depuis 1 mois et demi une éruption papuleuse prurigineuse généralisée. L'examen dermatologique a objectivé de multiples petites papules jaunâtres entourées par endroits d'un halo inflammatoire, disséminées sur le tronc et les membres. L'étude histologique a montré un amas d'histiocytes spumeux, parfois péri vasculaires, au niveau du derme. L'étude immuno-histochimique a montré un marquage positif par les anticorps anti CD68, CD 163 et négatif pour la protéine S100 et CD1a. L'évolution était marquée par l'installation de douleurs abdominales intenses 8 semaines après le début de l'éruption cutanée ; le bilan biologique a montré une hypertriglycéridémie majeure à 20,18 g/l; le scanner abdominal a révélé une pancréatite stade E. Nous avons donc conclu au diagnostic de xanthomes éruptifs révélant une hypertriglycéridémie majeure compliquée d'une pancréatite aigue grave. La patiente a été prise en charge en milieu de réanimation avec bonne évolution clinique. Les xanthomes éruptifs représentent des pseudotumeurs bénignes en rapport avec un trouble du métabolisme des lipoprotéines avec une hypertriglycéridémie et risque de pancréatite. Le diagnostic repose sur la confrontation anatomo-clinique. Leur traitement est purement étiologique, se basant sur le contrôle du trouble lipidique. Ils doivent être considérés comme un signal d'alerte incitant à dépister le trouble métabolique en cause et le corriger afin d'éviter d'éventuelles complications.

Figure 1 : A et B) Papules jaunâtres sur le tronc et les membres. C et D) Aspect histologique montrant un amas d’histiocytes spumeux dermiques (Coloration Hématoxyline-Eosine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

Original article

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

Original article

Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave

Volume 37 (Sep - Dec 2020)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Xanthomes éruptifs

Pancréatite

Cholécystite

Article metrics
PlumX Metrics
Xanthomes éruptifs annonçant une pancréatite aigue grave