Original article | Volume 17, Article 130, 24 Feb 2014 | 10.11604/pamj.2014.17.130.3980

Les altérations papillaires du myope fort

Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi

Corresponding author: Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

Received: 07 Feb 2014 - Accepted: 17 Feb 2014 - Published: 24 Feb 2014

Domain: Clinical medicine

Keywords: Altérations papillaires, myopie, vice de réfraction

©Hakima Elouarradi et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Hakima Elouarradi et al. Les altérations papillaires du myope fort. Pan African Medical Journal. 2014;17:130. [doi: 10.11604/pamj.2014.17.130.3980]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/130/full

Home | Volume 17 | Article number 130

Original article

Les altérations papillaires du myope fort

Les altérations papillaires du myope fort

 

Hakima Elouarradi1,&, Rajae Daoudi1

 

1Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médicine

En plus du vice de réfraction important occasionné, la myopie forte ou myopie axile maladie s'accompagne de modifications dégénératives des tissus oculaires notamment la sclère et la rétine responsables de la malvoyance et des différentes complications qui peuvent entraîner la perte fonctionnelle du globe oculaire, à savoir le glaucome, les lésions dégénératives de la périphérie rétinienne, la maculopathie myopique et le décollement de rétine. Le pôle postérieur du myope fort se caractérise par le staphylome, des modifications papillaires, une dégénérescence choriorétinienne évoluant vers l'atrophie, et des complications maculaires. Nous rapportons le cas d'une patiente myope présentant au fond d'oeil une atrophie épithéliale diffuse avec un conus myopique en temporal de la papille, correspondant à un glissement du complexe membrane de Bruch-épithélium pigmentaire-choriocapillaire . La papille est applatie avec absence de l'excavation physiologique. Tout patient myope nécessite une surveillance ophtalmologique régulière de son fond d'oeil avec pose de verre à trois miroirs.

Figure 1: Fond d’œil du myope fort avec le conus myopique (flèche blanche) et une papille aplatie sans excavation physiologique (tête de la flèche noire)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Les altérations papillaires du myope fort

Original article

Les altérations papillaires du myope fort

Original article

Les altérations papillaires du myope fort

Volume 37 (Sep - Dec 2020)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Altérations papillaires

Myopie

Vice de réfraction

Article metrics
PlumX Metrics
Les altérations papillaires du myope fort