Cavernome du quatrième ventricule
Youssef Alaoui Lamrani, Mustapha Maâroufi
The Pan African Medical Journal. ;26:101. doi:10.11604/pamj..26.101.11580

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Cavernome du quatrième ventricule

Youssef Alaoui Lamrani, Mustapha Maâroufi
Pan Afr Med J. 2017; 26:101. doi:10.11604/pamj.2017.26.101.11580. Published 26 Feb 2017



Monsieur KR, patient de 58 ans, admis pour trouble de l’équilibre avec diplopie horizontale gauche installés la veille de son admission. Devant cette atteinte vestibulaire et paralysie du VI gauche, une IRM a été effectuée attestant d’un cavernome intraventriculaire (CIV), rarement décrit au V4. Les cavernomes représentent des hamartomes pouvant atteindre tout le névraxe. IRM cérébrale montrant une lésion nodulaire (flèche) du plancher du 4ème ventricule (V4), en hypersignal T1 (a), hyposignal annulaire en T2 (b) et T2* (c). La séquence injectée T1 montre une anomalie veineuse de développement (AVD) paraventriculaire gauche (étoile). La prévalence des CIV varie entre 2,5% et 10%, leurs localisations intraventriculaires intéressent le 3ème ventricule, ventricules latéraux, trigone, et V4, dans 44%, 27%, 20% et 9% respectivement. Leurs manifestations cliniques sont aspécifiques liées essentiellement à l’hypertension intracrânienne. L’imagerie des CIV est similaire aux localisations intraparenchymateuses avec comme particularité, une tendance à des tailles plus volumineuses du fait d’une croissance non contrebalancée par le LCR. La TDM montre une lésion ronde hyperdense, avec calcifications annulaires en "popcorn" assez caractéristiques. Quant à l’IRM, le CIV est hétérogène en T1, en hypersignal central en T2 avec un anneau périphérique d’hyposignal relatif au dépôt d’hémosidérine. La séquence T2* est intéressante dans la détection de cavernomes multiples. Les séquences injectées peuvent montrer des AVD fréquemment associées aux cavernomes. Les diagnostics différentiels (DD) des CIV incluent astrocytomes de bas grade, neurocytomes, et tératomes. L’hypersignal central et l’anneau périphérique d’hyposignal T2, rendent le diagnostic de cavernome assez aisé et éliminent les DD.


Corresponding author:
Youssef Alaoui Lamrani, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès, Service de Radiologie, CHU Hassan II, Fès, Maroc
moulayyoussef.alaouilamrani@usmba.ac.ma

©Youssef Alaoui Lamrani et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved