Un cas de nœud iléo-sigmoïdien chez une femme en post-partum
Hind Boukhalit, Ouijdane Zamani, Laila Jroundi
The Pan African Medical Journal. 2019;32:106. doi:10.11604/pamj.2019.32.106.13542

Create an account  | Log in
ADC 2019 ADC 2019
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Un cas de nœud iléo-sigmoïdien chez une femme en post-partum

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2019;32:106. doi:10.11604/pamj.2019.32.106.13542

Received: 06/08/2017 - Accepted: 17/01/2019 - Published: 07/03/2019

Mots clés: Occlusion, nœud iléo-sigmoïdien, post-partum

© Hind Boukhalit et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/32/106/full

Corresponding author: Hind Boukhalit, Université Mohamed V, Service de Radiologie des Urgences, Hôpital Avicenne, 10000, Rabat, Maroc (hindboukhalit@gmail.com)


Un cas de nœud iléo-sigmoïdien chez une femme en post-partum

A case of ileosigmoid knotting in the postpartum period

Hind Boukhalit1,&, Ouijdane Zamani1, Laila Jroundi1

 

1Université Mohamed V, Service de Radiologie des Urgences, Hôpital Avicenne, 10000, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hind Boukhalit, Université Mohamed V, Service de Radiologie des Urgences, Hôpital Avicenne, 10000, Rabat, Maroc

 

 

Résumé

Le nœud iléo-sigmoïdien est une cause rare d'occlusion intestinale. Nous rapportons un cas de nœud iléo-sigmoïdien survenu chez une femme en post-partum. Le diagnostic a été évoqué sur les données du scanner et confirmé en peropératoire.


English abstract

Ileosigmoid knotting is a rare cause of intestinal obstruction. We here report a case of ileosigmoid knotting occurred during the postpartum period. The diagnosis was made by means of CT scan data and confirmed intraoperatively.

Key words: Occlusion, ileosigmoid knotting, postpartum

 

 

Introduction    Down

Le nœud iléo-sigmoïdien est un double volvulus intéressant le sigmoïde et le grêle, il évolue rapidement vers la nécrose intestinale. Le diagnostic préopératoire est difficile, la connaissance de son mécanisme et la recherche de signes scannographiques caractéristiques permet un diagnostic précoce et ainsi une prise en charge adaptée.

 

 

Patient et observation Up    Down

Jeune femme de 25 ans à J6 du post partum, accouchement était par voie basse sans antécédents chirurgicaux, admise aux urgences pour syndrome occlusif d'installation progressive depuis 2 jours, associé à des coliques épisodiques initialement qui sont devenus permanentes. L'examen clinique trouve un abdomen distendu, un météorisme abdominal, une pâleur cutanéo-muqueuse diffuse avec une ampoule rectale vide. Le bilan biologique montre une anémie à 7g/dl d'hémoglobine. Un scanner abdominopelvien a été effectué. Le scanner abdominopelvien met en évidence d'une part une disposition radiaire des anses grêles en situation pelvienne avec plusieurs zones de transitions, distendues à plus de 30mm, associé à un signe de tourbillon en regard de L3 (Figure 1) prenant la partie distale de l'artère mésentérique supérieure en faveur d'un volvulus de l'iléon. D'autre part il montre la distension d'une boucle sigmoïdienne à plus de 70mm (Figure 1), en amont d'une zone transitionnelle en bec (Figure 2) et la convergence des vaisseaux mésentériques inférieurs vers les tours de spires sus décrits (Figure 3), cet aspect est en faveur d'un volvulus sigmoïdien, on note l'absence de dilatation du colon en amont (Figure 1). L'aspect spontanément hyperdense (Figure 4) avec défaut de rehaussement et pneumatose des parois de l'iléon (Figure 5), associé à l'épanchement péritonéal (Figure 1, Figure 2, Figure 4, Figure 5) est compatible avec la souffrance ischémique digestive. Cet aspect radiologique est en faveur d'une double occlusion par un double volvulus iléal et sigmoïdien. La patiente a été opérée en urgence, confirmant le volvulus du sigmoïde sur un nœud réalisé par l'iléon volvulé, c'est le nœud iléo-sigmoïdien, avec nécrose iléale étendue, la patiente a bénéficié d'une résection iléale et d'une stomie.

 

 

Discussion Up    Down

Le volvulus iléo-sigmoïdien, ou nœud iléo-sigmoïdien (NIS) est un « nœud» créé par un volvulus du côlon sigmoïde et de l'intestin grêle, plus particulièrement l'iléon. Il a été décrit pour la première fois par Parker en 1845 [1]. Le NIS est une entité rare, représente 7,6% de l'ensemble des volvulus du sigmoïde en France [2]. Plusieurs facteurs ont été incriminés pour expliquer cette pathologie, Atamanalp et al. [3] ont évoqué des prédispositions anatomiques, un intestin grêle hypermobile par un méso trop long et une racine courte peut s'enrouler au pied du côlon sigmoïde. Un deuxième facteur est d'ordre alimentaire, la réplétion rapide du jéjunum chez les patients qui mangent un seul repas par jour favoriserait sa torsion autour de l'iléon vide, emportant ainsi la boucle sigmoïdienne [4,5]. Alver et al [2] décrivent 4 types de mécanismes de formation du NIS, selon le segment digestif actif responsable de la torsion, dans le type I l'iléon est le segment actif s'enroulant autour du sigmoïde passif, le type II résulte de la torsion sigmoïdienne active qui attire le grêle passif, dans le type III exceptionnel c'est la jonction iléo-caecale qui s'enroule autour de la boucle sigmoïdienne, tandis que dans le type IV indéterminé il n'est pas possible de différencier les deux segments. Le NIS entraine une occlusion intestinale complexe par double strangulation des vaisseaux mésentériques à destinée des anses grêles et du sigmoïde, ce mécanisme aboutit à une nécrose ischémique rapide des deux segments volvulés [6]. Le diagnostic préopératoire est difficile en raison de sa rareté et d'une atypie clinico-radiologique, il est possible dans moins de 20% des cas [1, 7, 8].

 

Le syndrome occlusif clinique est marqué par les douleurs abdominales aigues initialement localisées, puis permanentes et généralisées, un tableau d'hypovolémie est évocateur dans 56% des cas [7-9]. La radiographie de l'abdomen sans préparation peut montrer occasionnellement les caractéristiques d'une double occlusion à boucle fermée avec des niveaux hydro-aériques sigmoïdiens dans le quadrant supérieur droit, et d'autres de type grêlique pouvant être latéralisées à gauche [2, 4, 10], le plus souvent elle montre un volvulus sigmoïdien ou une occlusion grêlique isolée. Le scanner abdominopelvien confirme l'occlusion sigmoïdienne et iléale, permet de chercher outre les signes de l'ischémie intestinale, des signes caractéristiques du NIS, le tour de spire est plus volumineux que dans un volvulus isolé du sigmoïde, portant les vaisseaux mésentériques supérieurs et inférieurs [10], cet aspect pourrait s'expliquer par le fait que les deux volvulus se superposent [6].La rétention des matières dans le colon proximal non distendu et la disposition radiaire des anses grêliques orientent le diagnostic selon Hashimoto et al [11]. L'association de la déviation médiale du colon descendant et du mesocœcum, avec aspect effilé et pointu de leurs bord internes, convergeant vers des tours de spires est très caractéristique du nœud iléo-caecal [3, 10, 12], cet aspect est dû d'une part à l'attraction du péritoine pariéto-colique gauche et du mésocoecum vers le centre du NIS, et d'autre part à l'effet de masse des anses grêles dilatées [10]. Le NIS est associé à une mortalité élevée nécessitant un diagnostic précoce, une prise en charge chirurgicale adaptée et rapide, le traitement est basé sur la résection-anastomose ou la colostomie si les segments intestinaux sont nécrosés, la détorsion et la sigmoïdopexie est recommandée dans les rares cas où il n'y a pas de nécrose [12].

 

 

Conclusion Up    Down

Le nœud iléo-sigmoïdien est une cause rare d'occlusion intestinale, de diagnostic difficile, l'évolution se fait rapidement vers la nécrose digestive. La découverte d'un aspect de double volvulus au scanner incite à une intervention chirurgicale urgente. La bonne compréhension du mécanisme et le diagnostic radiologique préopératoire permettent de diminuer la morbi-mortalité.

 

 

Conflits d’intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail. Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: TDM abdominopelvienne en coupes axiales, avec injection de produit de contraste iodé, montrant une disposition radiaire pelvienne des anses grêles distendues avec un signe de tourbillon en regard, associée à la distension d’une boucle sigmoïdienne sans dilatation du côlon en amont

Figure 2: TDM abdominopelvienne en reconstructions sagittales, avec injection de produit de contraste iodé, en fenêtre parenchymateuse montrant la distension d’une boucle sigmoïdienne en amont d’une zone transitionnelle en bec

Figure 3: TDM abdominopelvienne en reconstructions sagittales, avec injection de produit de contraste iodé, en fenêtre parenchymateuse montrant la convergence des vaisseaux mésentériques vers les tours de spires

Figure 4: TDM abdominopelvienne en coupes axiales, sans injection de produit de contraste, montrant un aspect spontanément hyperdense des parois de l’iléon

Figure 5: TDM abdominopelvienne en coupes axiales, avec injection de produit de contraste iodé, montrant un défaut de rehaussement avec pneumatose des parois de l’iléon

 

 

Références Up    Down

  1. Hirano Y, Hara T, Horichi Y, Nozawa H et al. Ileosigmoid knot: case report and CT findings. Abdom Imaging. 2005 Nov-Dec; 30(6):674-6. PubMed | Google Scholar

  2. Alver O, Oren D, Tireli M, Kayabasi B et al. Ileosigmoid knotting in Turkey: review of 68 cases. Dis Colon Rectum. 1993; 36(12):1139-47. PubMed | Google Scholar

  3. Atamanalp SS, Oren D, Basoglu M, Yildirgan MI et al. Ileosigmoidal knotting: outcome in 63 patients. Dis Colon Rectum. 2004; 47(6):906-10. PubMed | Google Scholar

  4. Shepherd JJ. Ninety-two cases of ileosigmoid knotting in Uganda. Br J Surg. 1967; 54(6):561-6. PubMed | Google Scholar

  5. Fouquet V, Berrebi D, De Lagausie P et al. Ileosigmoid knotting in a child: the first case report in a French girl. Gastroenterol Clin Biol. 2006; 30(12):1414-6. PubMed | Google Scholar

  6. Journé C, Ravard C, Monneuse O, Pilleul F. Noeud iléo-sigmoïdien: une urgence chirurgicale. J Radiol. 2008;89(12):1947-9. PubMed | Google Scholar

  7. Burrah R, Menon A, Pathan H et al. The ileosigmoid knot. Indian J Surg. 2010; 72(2):140-142. PubMed | Google Scholar

  8. Dorai CR. Ileosigmoid knot: a case report. Sing med j. 1988; 29(4):413-415. PubMed | Google Scholar

  9. Johnson CD. An unusual volvulus: the ileosigmoid knot. Postgraduate Medical Journal. 1986; 62(723):47-49. PubMed | Google Scholar

  10. Lee SH, Park YH, Won YS. The ileosigmoid knot: CT findings. AJR Am J Roentgenol. 2000;174(3):685-7. PubMed | Google Scholar

  11. Hashimoto T, Yamaguchi J, Fujioka H et al. two cases of ileosigmoid knot: the youngest reported patient and CT findings. Hepatogastroenterology. 2004; 51(57) :771-773. PubMed | Google Scholar

  12. Baheti AD, Patel D, Hira P, Babu D. Ileosigmoid knot: a case report. Indian Journal of Radiology and Imaging. 2011; 21(2):147-149. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 32 (January - April 2019)

Article tools

PDF in process
Log in to comment
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


Keywords

Occlusion
Nœud iléo-sigmoïdien
Post-partum

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
PAMJ Authors services
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved