Cystadénome séreux du pancréas associe à une hétérotopie pancréatique
Hedfi Mohamed, Belghachem Dorra, Bouhafa Hela, Abdelhedi Cherif, Sridi Azza, Sassi Karim, Bellil Khadija, Chouchene Adnen
The Pan African Medical Journal. 2016;23:94. doi:10.11604/pamj.2016.23.94.8533

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings PAMJ Conf Proceedings
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Cystadénome séreux du pancréas associe à une hétérotopie pancréatique

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2016;23:94. doi:10.11604/pamj.2016.23.94.8533

Received: 02/12/2015 - Accepted: 14/01/2016 - Published: 15/03/2016

Mots clés: Pancréas, cystadénome, chirurgie, hétérotopie

© Hedfi Mohamed et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/23/94/full

Corresponding author: Hedfi Mohamed, Service de Chirurgie Générale Hôpital des FSI La Marsa, Rue Fadhel Ben Achour, La Marsa, Tunisie (hedfi2007@yahoo.fr)


Cystadénome séreux du pancréas associe à une hétérotopie pancréatique

Pancreatic serous cystadenoma associated with pancreatic heterotopia

Hedfi Mohamed1,&, Belghachem Dorra2, Bouhafa Hela1, Abdelhedi Cherif1, Sridi Azza1, Sassi Karim1, Bellil Khadija2, Chouchene Adnen1

 

1Service de Chirurgie Générale Hôpital Des FSI La Marsa, Tunisie, 2Service Anatomie Pathologique Hôpital des FSI La Marsa, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Hedfi Mohamed, Service de Chirurgie Générale Hôpital des FSI La Marsa, Rue Fadhel Ben Achour, La Marsa, Tunisie

 

 

Résumé

Les hétérotopies pancréatiques (HP) sont rares. Elles peuvent se voir à tout âge avec une légère prédominance masculine.ces lésions sont le plus souvent asymptomatiques, de découverte fortuite lors d'une endoscopie digestive haute ou basse ou lors de l'examen anatomopathologique d'un organe réséqué pour d'autres motifs, et peuvent être isolée ou associée à une pathologie digestive. Nous rapportons, à travers notre observation, l'association d'une HP à un cystadénome séreux du pancréas découverte lors de l'exploration des douleurs épigastriques isolées. A travers cette observation nous nous proposons d'étudier les particularités cliniques et histologiques de cette pathologie rare.


English abstract

Pancreatic heterotopias (HP) are rare. They can occur at any age with a slight male predominance. These lesions are usually asymptomatic and they are often found incidentally during upper or lower GI endoscopy or during the anatomo-pathological examination of an organ which was resected for other reasons; they can be isolated or associated with a digestive pathology. We report, through observation, the association of HP with serous cystadenoma of the pancreas discovered during examinations to identify the etiology of isolated abdominal pain. The aim of this study is to analyse clinical and histological features of this rare pathology.

Key words: Pancreas, cystadenoma, surgery, heterotopy

 

 

Introduction    Down

L'hétérotopie pancréatique (HP) ou pancréas aberrant est une anomalie congénitale rare, 1 à 15% dans les séries autopsiques, pouvant se rencontrer à tout âge. Quatre-vingt pourcents des cas se rencontrent dans le haut appareil digestif et, notamment, dans la région pré pylorique de l'estomac le long de la grande courbure et dans le duodénum. Les autres localisations intestinales incluent le jéjunum, le côlon, le diverticule de Meckel, l'appendice et l'œsophage. Une atteinte digestive extra-intestinale a déjà été décrite dans la vésicule biliaire, le foie, l'ombilic et le péritoine, de même que de rares cas de localisations extradigestives (rate, médiastin et poumon) [1-3]. Ces lésions sont le plus souvent asymptomatiques, de découverte fortuite lors d'une endoscopie digestive haute ou basse ou lors de l'examen anatomopathologique d'un organe réséqué pour des motifs cliniques autres, et elles peuvent être isolées ou associées à une pathologie digestive. Nous rapportons, à travers notre observation, l'association d'une HP à un cystadénome séreux du pancréas.

 

 

Patient et observation Up    Down

Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 32 ans, explorée pour des douleurs épigastrique isolées évoluant depuis 3 mois, l'examen clinique et le bilan biologique étaient sans anomalies ; l'exploration par échographie et scanner avait conclu a une tumeur compressive et kystique de la queue du pancréas faisant 6 cm de grand axe .la patiente a bénéficié d'une une splénopancréatectomie caudale avec découverte per opératoire d'un nodule friable de 0.5 cm, de siège péri-pylorique. A L'examen anatomopathologique, le nodule péri pylorique mesuraient 0.5 cm, et correspondait à un tissu pancréatique hétérotopique comportant des structures canalaires de taille variée parfois dilatées à revêtement excréto-pancréatique, associés à de discrets foyers d'acini pancréatiques et à un contingent musculaire périphérique (Figure 1). La nature pancréatique a été confirmée par étude immunohistochimique montrant une forte immunoréactivité à la CK19+ et à l'ACE+ avec présence de quelques ilots de cellules neuroendocrines exprimant fortement la synaptophysine (Figure 2, Figure 3) La pièce de splénopancréatectomie caudale renfermait une tumeur de 6x5x3 cm, encapsulée, bien limitée, d'aspect micro kystique, à contenu séreux, sans communication avec les canaux pancréatiques (Figure 4). Elle répondait histologiquement à une formation multi kystique faite de nombreuses cavités, de taille variable, parfois accolées, tapissées par un revêtement épithélial cubique ou aplati, envoyant des micro-projections pseudo- papillaires intraluminales, les cellules étaient munies de noyaux arrondis à chromatine fine, sans atypies, à cytoplasme réduit, chargé de mucines neutres PAS+ et Bleu Alcian (Figure 5, Figure 6). Le diagnostic de cystadénome séreux de la queue du pancréas associé à une hétérotopie pancréatique pylorique a été retenu.

 

 

Discussion Up    Down

L'hétérotopie pancréatique(HP) est un tissu pancréatique qui n'a pas de rapports anatomiques ni vasculaires avec le pancréas. Il peut se rencontrer dans le tractus gastro-intestinal, plus fréquemment au niveau de l'estomac (25%-38%) de localisation souvent antrale (80%), duodénum (17%-36%) et jéjunum (15%-21%). De rares cas étaient décrits au niveau des voies biliaires, la vésicule biliaire, la rate et le mésentère. Sur le plan anatomopathologique, on peut distinguer 4 sous types; type 1: tissu pancréatique typique, type 2: canaux pancréatiques, type 3: acini, type 4: ilots de Langherans [1,2]. Elle peut se voir à tout âge avec une légère prédominance masculine. Deux théories sont admises pour expliquer l'histogenèse de l'HP et qui sont la migration soit de tissu pancréatique primitif vers une localisation ectopique ou il devient mature soit de la métaplasie pancréatique de l'endoderme dans la sous muqueuse pendant l'embryogenèse. Typiquement, le pancréas aberrant est bénin et asymptomatique; découvert fortuitement en per opératoire dans 0.5%, comme c'est le cas de notre patiente, lors d'une autopsie ou lors d'une endoscopie digestive. Il apparait sous la forme d'un nodule sous muqueux ombiliqué au centre. Le plus souvent, aucune symptomatologie n'est rapportée [1]. Si la maladie est symptomatique, les manifestations cliniques vont être en rapport avec le siège, la taille, et les phénomènes obstructifs causés par la masse (cholécystite, obstacle biliaire, invagination intestinale') ou à des saignements intestinaux [1-4]. Les altérations lésionnelles sont les mêmes que celles observées au niveau du pancréas. Il était décrit, dans la littérature, l'association de HP à des lésions digestives, surtout malformatives, à savoir: dilatation kystique du cholédoque, diaphragme duodénal, atrésie de l'œsophage. Nous rapportons, à travers notre observation, l'association d'une HP à un cystadénome séreux du pancréas, constituant elle-même une lésion rare représentant seulement 1 à 2% des tumeurs pancréatiques. Cette association parait, en effet, fortuite [3]. Le diagnostic histopathologique de l'HP est, en général, aisé surtout s'il s'agit de type 1 sinon, comme dans notre observation, on peut recourir à l'immunohistochimie (CK19, synaptophysine, ACE). Le diagnostic différentiel essentiel est l'adénomyome gastrique et seul la présence de pancréas endocrine ou des structures acineuses peut trancher [3, 4]. Le traitement consiste à une résection chirurgicale si l'HP est symptomatique ou si découverte per opératoire pour éviter le risque de dégénérescence, rapportée par quelques auteurs.

 

 

Conclusion Up    Down

L'hétérotopie pancréatique est une lésion bénigne rare souvent de découverte fortuite, elle est de diagnostic, souvent, facile mais peut dans certains cas prendre l'aspect morphologique d'un adénomyome gastrique. Elle peut être associée à des lésions pancréatiques kystiques. Nous avons porté le diagnostic d'hétérotopie du pancréas devant l'aspect histologique de la lésion qui associait des structures tubuleuses et acinaires, identiques à celles observées dans le pancréas normal.

 

 

Conflits d’intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclareent aucun conflit d’intérêt.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont lu et apprécié la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: strucutures canalaires associées à quelques acini (en fenêtre) (HEx200)

Figure 2: strucutures canalaires

Figure 3: IHC: immunoréactivité des canaux au CK 19

Figure 4: immunoréactivité des ilots de Langerhans au synaptophysine

Figure 5: cystadénome séreux (HEx100)

Figure 6: PAS positif (HEx200)

 

 

Références Up    Down

  1. Eisenberger CF, Gocht A, Knoefel WT, Busch CB, Peiper M, Kutup A et al. Heterotopic pancreas' clinical presentation and pathology with review of the literature. Hepatogastroenterology. 2004; 51(57): 854-858. PubMed | Google Scholar

  2. Shi HQ, Zhang QY, Teng HL, Chen JC. Heterotopic pancreas: report of 7 patients. Hepatobiliary Pancreat Dis Int. 2002; 1(2): 299-301. PubMed | Google Scholar

  3. Ah-Soune P, Vitton V, Subtil C, Meunier-Carpentier S, Bonmardion R, Desjeux A, and al. Ectopic pancreas: an exceptional cause of lower intestinal bleeding with hemorrhagic shock. Gastroenterol Clin Biol. 2008; 32(2): 202-204. PubMed | Google Scholar

  4. Makhlouf HR, Almeida JL, Sobin LH. Carcinoma in jejunal pancreatic heterotopias. Arch Pathol Lab Med. 1999; 123(8): 707-711. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Case report

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved