L’arbre qui cache la forêt
Naziha Khammassi, Youssef Kort
The Pan African Medical Journal. 2015;22:84. doi:10.11604/pamj.2015.22.84.7778

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

L’arbre qui cache la forêt

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:84. doi:10.11604/pamj.2015.22.84.7778

Received: 23/08/2015 - Accepted: 29/08/2015 - Published: 01/10/2015

Mots clés: Complément, atteinte cutanée, lupus de l´enfant

© Naziha Khammassi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/84/full

Corresponding author: Naziha Khammassi, Service de Médecine Interne, Hôpital Razi 2010, La Manouba, Tunisie, Faculté de médecine de Tunis, Tunisie (naziha.khammassi@rns.tn)


L’arbre qui cache la forêt

 

Naziha Khammassi1,&, Youssef Kort1

 

1Service de Médecine Interne, Hôpital Razi 2010, La Manouba, Tunisie, Faculté de médecine de Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Naziha Khammassi, Service de Médecine Interne, Hôpital Razi 2010, La Manouba, Tunisie, Faculté de médecine de Tunis, Tunisie

 

 

Image en médecine

Le lupus est une pathologie chronique, qui évolue par poussées. Son expression clinique est très polymorphe et chaque symptôme peut être inaugural. Il peut débuter dès l'enfance, ces formes sont rares et de pronostic sévère. Le déficit en fractions du complément constitue l'un des principaux facteurs génétiques prédisposant au lupus érythémateux systémique. Nous rapportons un cas de lupus érythémateux chronique avec déficit en fraction C2 du complément révélé par une atteinte cutanée. Patiente âgée de 10 ans était suivie en dermatologie pour des lésions cutanées, apparues un an auparavant, à type d'éruption érythémato-papuleuse touchant le nez et les joues, des placards érythémateux finement squameux des mains et des pieds. Il existait, par ailleurs, une chéilite érosive et une plaque squameuse alopécique du cuir chevelu dont l'examen direct était négatif. Plusieurs diagnostics étaient évoqués au début (eczéma, toxidermies, photodermatose...). L'histologie était en faveur d'un lupus érythémateux chronique en poussée et l'immunofluorescence directe montrait une faible fluorescence micro granuleuse IgG, IgM et C3 à la jonction dermo-épidermique. Le bilan immunologique initial avait objectivé des anticorps antinucléaires faiblement positifs à 1/160, des anticorps anti-DNA négatifs et des anti-SSA positifs. Le dosage du complément montrait un déficit homozygote en fraction C2 du complément: C2 fonctionnel < 10 % (normale 70 à 115%) avec des taux normaux de C3 et C4. Le bilan de systématisation était négatif. La patiente était traitée par hydroxychloroquine (Plaquénil®) à la dose de 4 mg/kg/j et photoprotection externe avec évolution clinique favorable.

 

 

Figure 1: placards érythémateux finement squameux des mains

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved