Pied de Charcot: un diagnostic à ne pas méconnaitre
Naziha Khammassi, Youssef Kort
The Pan African Medical Journal. 2015;22:83. doi:10.11604/pamj.2015.22.83.7652

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Pied de Charcot: un diagnostic à ne pas méconnaitre

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:83. doi:10.11604/pamj.2015.22.83.7652

Received: 31/07/2015 - Accepted: 16/08/2015 - Published: 01/10/2015

Mots clés: pied diabétique, pied de Charcot, ostéoarthropathie diabétique

© Naziha Khammassi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/83/full

Corresponding author: Naziha Khammassi, Faculté de médecine de Tunis,Service de médecine interne, HôpitalRazi, la Manouba 2010, Tunisie (naziha.khammassi@rns.tn)


Pied de Charcot: un diagnostic à ne pas méconnaitre

 

Naziha Khammassi1,&, Youssef Kort1

 

1Faculté de médecine de Tunis,Service de médecine interne, Hôpital Razi, la Manouba 2010, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Naziha Khammassi, Faculté de médecine de Tunis,Service de médecine interne, HôpitalRazi, la Manouba 2010, Tunisie

 

 

Image en médecine

L'ostéoarthropathie diabétique est une complication qui se manifeste, au stade précoce, par une inflammation localisée du pied ou de la cheville secondaire à une ostéolyse d'origine inflammatoire et neuropathique. En l'absence de décharge, elle conduit à de sévères atteintes osseuses, responsables d'une forte morbi-mortalité. Les examens complémentaires permettent d'évaluer l'étendue et la sévérité de l'atteinte. Le but du traitement est de limiter la déformation par l'immobilisation plâtrée et la décharge. La chirurgie est recommandée pour éviter la survenue d'ulcérations secondaires aux déformations. Patient âgé de 62 ans suivi pour diabète de type II évoluant depuis 17 ans, avec un équilibre glycémique sous optimal (HbA1c oscillant entre 8 et 9%), insuliné depuis 2003. Son diabète était au stade de complications dégénératives à type du pied diabétique avec amputation des deux premiers orteils gauches en 2010 et du gros orteil droit en 2014. A l'examen clinique on notait un pied droit déformé, indolore, tuméfié dans sa globalité avec une augmentation importante du son volume et un lymphœdème de la jambe. Par ailleurs il n'y avait pas de signes inflammatoires ni fluctuation. La biologie montrait une glycémie élevée (entre 3 et 4 g/l) sans syndrome inflammatoire associé. L'imagerie par résonance magnétique objectivait une importante destruction osseuse. Les causes infectieuses, tumorales et dégénératives ont été éliminées par l'interrogatoire, l'examen clinique et les examens radiologiques. Le diagnostic du pied de Charcot a été retenu et devant l'atteinte importante de l'articulation une amputation de la jambe a été indiquée après équilibration de son diabète.

 

 

Figure 1: pied déformé, tuméfié dans sa globalité avec un lymphœdème de la jambe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved