Virchow ne meurt jamais
Youssef Kort, Naziha Khammassi
The Pan African Medical Journal. 2015;22:29. doi:10.11604/pamj.2015.22.29.7644

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Virchow ne meurt jamais

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:29. doi:10.11604/pamj.2015.22.29.7644

Received: 29/07/2015 - Accepted: 14/08/2015 - Published: 14/09/2015

Mots clés: Tumeur osseuse, complication osseuse, compression de tissus mous

© Youssef Kort et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/29/full

Corresponding author: Naziha Khammassi, Service de Médecine Interne Hôpital Razi- 2010, La Manouba, Tunisie (naziha.khammassi@rns.tn)


Virchow ne meurt jamais

 

Youssef Kort1, Naziha Khammassi1,&

 

1Faculté de Médecine de Tunis, Service de Médecine Interne, Hôpital Razi, La Manouba 2010, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Naziha Khammassi, Service de Médecine Interne Hôpital Razi- 2010, La Manouba, Tunisie

 

 

Image en médecine

Les exostoses représentent la forme la plus fréquente des tumeurs osseuses bénignes, elles peuvent être uniques ou multiples se formant au niveau des métaphyses des os longs avec une prédilection pour le fémur et l'humérus. Elles sont le plus souvent asymptomatiques mais peuvent parfois être révélées par une complication osseuse ou à l'occasion de la compression de tissus mous de voisinage. Les compressions vasculaires sont plus rares. Patient âgé de 45 ans était hospitalisé pour un bilan étiologique d'une embolie pulmonaire. L'échographie doppler veineuse des membres inférieurs concluait à une thrombose veineuse profonde. Un bilan étiologique exhaustif était sans anomalies. L'examen clinique était normal en dehors d'une masse dure d'environ 10cm de grand axe du mollet gauche avec diminution du ballottement. La radiographie des jambes notait une excroissance osseuse ovalaire et bien limitée de la partie proximale du péroné gauche. Plusieurs diagnostics ont été évoqués notamment un chondrome sous périosté vieilli, un sarcome parostéal et une dysplasie épiphysaire hémimélique. Les radiographies du bassin et des fémurs étaient sans anomalies. L'échographie des parties molles confirmait la nature osseuse de cette excroissance et excluait une anomalie musculaire associée. Les caractéristiques radiologiques de la masse à savoir une néoformation osseuse dont la corticale est en continuité avec la corticale de l'os sous jacent était en faveur d'une exostose ou ostéochondrome. Etant donné le caractère symptomatique de cette exostose, une exérèse chirurgicale a été indiquée.

 

 

Figure 1: excroissance osseuse ovalaire et bien limitée de la partie proximale du péroné gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved