Le zona ophtalmique: une dermatose rare chez l’enfant
Douhi Zakia, Marieme Meziane, Gallouj Salim, Mernissi Fatima Zahra
The Pan African Medical Journal. 2015;22:217. doi:10.11604/pamj.2015.22.217.4599

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Le zona ophtalmique: une dermatose rare chez l’enfant

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:217. doi:10.11604/pamj.2015.22.217.4599

Received: 16/05/2014 - Accepted: 09/10/2014 - Published: 10/11/2015

Mots clés: Virus varicelle-zona, zona ophtalmique, enfant

© Douhi Zakia et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/217/full

Corresponding author: Douhi Zakia, Service de Dermatologie-Vénéréologie, CHU Hassan II Fès, Maroc (drzakia1@hotmail.com)


Le zona ophtalmique: une dermatose rare chez l’enfant

 

Douhi Zakia1,&, Marieme Meziane1, Gallouj Salim1, Mernissi Fatima Zahra1

 

1Service de Dermatologie-Vénéréologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Douhi Zakia, Service de Dermatologie-Vénéréologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

Résumé

Le zona est dû a une réactivation du virus varicelle-zona (VZV) qui reste quiescent dans les ganglions sensitifs dorsaux après la varicelle. Le zona de l'enfant est rare et particulièrement la forme ophtalmique, qui peut être responsable de complications oculaires graves nécessitant une prise en charge adéquate et précoce. Il est parfois associé à des douleurs post-zostériennes dont le traitement est difficile. L'aciclovir per os administré dans les 72 heures après l'éruption a prouvé son efficacité dans la prévention des complications oculaires. Nous en rapportant un nouveaux cas chez un garçon immunocompétent de 9 ans, sans notion de varicelle antérieure.

 

 

Introduction

Le zona est du a une réactivation du virus varicelle-zona (VZV) qui reste quiescent dans les ganglions sensitifs dorsaux après la varicelle. Le zona de l'enfant est rare et particulièrement la forme ophtalmique, qui peut être responsable de complications oculaires graves nécessitant une prise en charge adéquate et précoce. Nous en rapportant un nouveau cas.

 

 

Patient et observation

Il s'agit d'un garçon de 9 ans, sans antécédent pathologique notable, notamment pas de notion de varicelle néonatale ou maternelle durant la grossesse ou en péri-natal, ni d'épisode similaire ; consultait aux urgences pour une éruption douloureuse prenant le front, la paupière supérieure et le nez, évoluant depuis 3 jours. L'examen trouvait un enfant apyrétique avec de multiples vésicules groupées en bouquet, reposant sur une peau érythémateuse, intéressant le versant droit du nez, l'hémi-front droit avec un oedème des paupières supérieure et inferieure droites avec difficulté de l'ouverture de l'oeil (Figure 1, Figure 2, Figure 3). L'examen ophtalmologique à la lampe à fente et au fond d'oeil était sans particularité. Le diagnostic d'un zona ophtalmique a été retenu et l'enfant a été mis sous aciclovir par voie orale. L'évolution était marquée par l'amélioration clinique avec la régression de l'oedème et des douleurs. Un bilan immunitaire minimal a été effectué, notamment une numération formule sanguine, une glycémie et une sérologie VIH, se révélant normal. Le recul actuel est de 2 an sans aucune récurrence ni douleur post zostérienne.

 

 

Discussion

Le zona ophtalmique est une forme clinique rare du zona de l'enfant. Dans une étude indienne sur 195 cas de zona, 22 zona ophtalmique ont était trouvé dont 10 % était des enfants [1]. C'est une infection potentiellement grave sur le plan fonctionnel, secondaire à la réactivation latente du VZV situé dans le ganglion trigéminé de Gasser, qui migre le long du nerf ophtalmique, branche V1 du nerf trijumeau. Les trois branches du V (frontale, nasociliaire, lacrymale) peuvent être atteintes de façon simultanée ou isolée [2]. Les facteurs de risque du zona de l'enfant ne sont pas clairement connus, mais il n'est pas lié aux affections malignes comme chez l'adulte [3]. Quelques cas de zona du nourrisson ont été rapportés chez les nourrissons ayant la notion de varicelle maternelle pendant la grossesse [1].

 

Les complications oculaires surviennent dans 50 à 70 % des cas, avec un pronostic souvent réservé [4]. Elles sont représentées essentiellement par une kératite, conjonctivite, uvéite, rétinite, nécrose rétinienne, glaucome et nécrose rétinienne. Les complications neurologiques sont possibles, mais heureusement rares ; faite de myélite, méningo-encéphalite, paralysie motrice et oculomotrice, dysfonction vésicale et digestive. La particularité de la forme de l'enfant est la prédominance de signes généraux, l'évolution généralement favorable et les algies post-zostériennes qui restent exceptionnelles [2, 5].

 

 

Conclusion

La particularité de notre observation est la survenue de zona chez un enfant immunocompétent, sans notion de varicelle antérieure et la localisation ophtalmique qui reste une forme rare chez l'enfant.

 

 

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflits d’'intérêts

 

 

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail, ils déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures

Figure 1: zona ophtalmique chez un enfant de 9 ans

Figure 2: œdème des paupières limitant l’ouverture de l’œil

Figure 3: multiples vésicules groupées en bouquet reposant sur une peau érythémateuse au niveau du versant droit du nez, l’hémi-front droit

 

 

Références

  1. Infections à herpès virus de l'enfant et de l'adulte immunocompétents. varicelle et zona. Ann Dermatologie vénérologie. 2005;132 (7): 28-34. PubMed | Google Scholar

  2. Banejee A. Zona de l'enfant. Archive de Pédiatrie. 1998 ; 5(2) : 199-203. PubMed | Google Scholar

  3. Gargouri L. Le zona ophtalmique à propos d'un cas chez un garçon de 13 ans. Journées de dermatopédiatrie 2010 à Tunisie. Google Scholar

  4. Infections à herpès virus de l'enfant et de l'adulte immunocompétents. La varicelle et le zona. Ann Dermatol Venereol. 2008; 135(11):25-31. PubMed | Google Scholar

  5. Prise en charge des infections à VZV. Conférence de consensus de la Société de Pathologies Infectieuses de Langue Française, Lyon 25 mars 1998. Arch Pediatr. 1999;6:469-76. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved