Ingestion accidentelle d’une pièce de monnaie en intra-oesophagien
Rachid Marouf
The Pan African Medical Journal. 2015;21:324. doi:10.11604/pamj.2015.21.324.7712

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Ingestion accidentelle d’une pièce de monnaie en intra-oesophagien

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;21:324. doi:10.11604/pamj.2015.21.324.7712

Received: 10/08/2015 - Accepted: 19/08/2015 - Published: 31/08/2015

Mots clés: Corps étranger, pièce de monnaie, bronchoscopie rigide

© Rachid Marouf et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/21/324/full

Corresponding author: Rachid Marouf, Service de Chirurgie Thoracique, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc (rachidmarouf@yahoo.fr)


Ingestion accidentelle d’une pièce de monnaie en intra-oesophagien

 

Rachid Marouf1,&

 

1Service de Chirurgie Thoracique, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Rachid Marouf, Service de Chirurgie Thoracique, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc

 

 

Image en médecine

Il s'agit d'une jeune fille de 3 ans, sans antécédent particulier, admise aux urgences du CHU Mohammed VI d'Oujda dans un tableau de dysphagie aux solides avec hyper-sialorrhée, l'interrogatoire a trouve la notion d'ingestion accidentelle d'une énorme pièce de monnaie enclavée à l'entrée de l'oesophage. La réalisation d'une radiographie thoracique de face a montré la présence d'un énorme objet radio-opaque se projetant au niveau de la région cervicale, le cliché de profil confirmé la position postérieure du CE œsophagien par rapport aux clartés antérieures du larynx, de la trachée et de la carène. L'extraction a été faite au bloc opératoire par l'utilisation d'une endoscopie oesophagienne. Les suites ont été simples. Les ingestions de corps étrangers (CE) surviennent, Le plus souvent d'une façon accidentelle, dans la majorité des cas avant l'âge de 5 ans. Les symptômes liés à l'ingestion d'un CE dépendent de l'âge de l'enfant, de ses antécédents (chirurgie digestive), de la taille et de la localisation du CE et/ou de la survenue d'une complication éventuelle (ulcération, perforation digestive...). Si la plupart des CE ingérés traversent le tractus digestif sans manifestation clinique ni complication, 10 à 20% d'entre eux doivent être extraits par voie endoscopique en urgence et moins de 1% nécessite un traitement chirurgical en raison d'une complication majeure: soit une obstruction oesophagienne, ou une perforation pouvant être responsable d'une médiastinite.

 

 

Figure 1: (A) radiographie thoracique de face qui montre un énorme objet radio-opaque se projetant au niveau de la région cervicale; (B) cliché de profil qui confirme la position postérieure du CE œsophagien par rapport aux clartés antérieures du larynx, de la trachée et de la carène; (C) la pièce de monnaie après extraction sous bronchoscopie rigide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved