Hamartome lipomateux superficiel de Hoffmann-Zurhelle
Sanaa Krich, Mariame Meziane, Hanae Bouzidi, Youssef Bouyahyaoui, Salim Gallouj, Amal Bennani, Kaoutar Moumna, Taoufik Harmouch, Aafaf Amarti, Fatima-Zohra Mernissi
The Pan African Medical Journal. 2015;21:31. doi:10.11604/pamj.2015.21.31.4773

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Hamartome lipomateux superficiel de Hoffmann-Zurhelle

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;21:31. doi:10.11604/pamj.2015.21.31.4773

Received: 07/06/2014 - Accepted: 06/05/2015 - Published: 15/05/2015

Mots clés: Hamartome lipomateux, Hoffmann-Zurhelle, tumeur bénigne

© Sanaa Krich et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/21/31/full

Corresponding author: Sanaa Krich, Service de Dermatologie, CHU Hassan II de Fès, Maroc (krichsanaa@hotmail.fr)


Hamartome lipomateux superficiel de Hoffmann-Zurhelle

 

Sanaa Krich1,&, Mariame Meziane1, Hanae Bouzidi1, Youssef Bouyahyaoui1, Salim Gallouj1, Amal Bennani2, Kaoutar Moumna2, Taoufik Harmouch2, Aafaf Amarti2, Fatima-Zohra Mernissi1

 

1Service de Dermatologie, CHU Hassan II de Fès, Maroc, 2Service d’Anatomopathologie CHU Hassan II de Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Sanaa Krich, Service de Dermatologie, CHU Hassan II de Fès, Maroc

 

 

Résumé

L'hamartome lipomateux superficiel de Hoffmann-Zurhelle est une tumeur bénigne souvent congénitale. Histologiquement, il est caractérisé par la présence hétérotopique de cellules adipeuses quelquefois lipoblastiques autour des trajets vasculaires dermiques. Nous rapportons une nouvelle observation de forme multiple à révélation tardive chez une femme âgée de 31 ans sans antécédents pathologiques notables qui a été adressée à la consultation pour des papules et tumeurs asymptomatiques de couleur chaire se regroupent en placards à disposition linéaire et zostèriforme au niveau de la face externe de la cuisse droite depuis l'âge de 13 ans, augmentant progressivement de taille. L'étude histologique d'un fragment biopsique avait montré un épiderme régulier, plicaturé et kératinisant, soulevé par un tissu fibro-adipeux abondant incluant quelques vaisseaux sanguins aux dépens du derme moyen. Ces données cliniques et histologiques ont permis de retenir le diagnostic d'hamartome lipomateux superficiel. Une exérèse chirurgicale des tumeurs de grande taille a été proposée complété par le laser CO2 pour le reste de lésions cutanées. L'hamartome lipomateux superficiel est une lésion bénigne sans potentiel de malignité. L'exérèse chirurgicale peut être proposée si la lésion est gênante ou dans un but essentiellement esthétique.

 

 

Introduction

L'hamartome lipomateux superficiel de Hoffmann-Zurhelle est une tumeur bénigne rare souvent congénitale [1]. Histologiquement, il est caractérisé par la présence hétérotopique de cellules adipeuses quelquefois lipoblastiques autour des trajets vasculaires dermiques [2]. Nous rapportons une nouvelle observation de forme multiple à révélation tardive.

 

 

Patient et observation

Une femme âgée de 31 ans sans antécédents pathologiques notables qui a été adressée à la consultation de dermatologie pour des papules et des tumeurs asymptomatiques au niveau de la cuisse droite depuis l'âge de 13 ans, augmentant progressivement de taille. L'examen clinique retrouvait des papules et tumeurs polylobées de consistance molle, de couleur chaire se regroupent en placards à disposition linéaire et zostèriforme au niveau de la face externe de la cuisse gauche (Figure 1). Le reste de l'examen dermatologique et somatique était sans particularité. L'étude histologique d'un fragment biopsique avait montré un épiderme régulier, plicaturé et kératinisant, soulevé par un tissu fibro-adipeux abondant incluant quelques vaisseaux sanguins aux dépens du derme moyen (Figure 2). Ces données cliniques et histologiques permettaient de retenir le diagnostic d'hamartome lipomateux superficiel. Une exérèse chirurgicale des tumeurs de grande taille a été proposée complété par le laser CO2 pour le reste de lésions cutanées.

 

 

Discussion

L'hamartome lipomateux superficiel (ou nævus lipomateux cutané superficiel) est une hétérotopie adipocytaire rare, décrite initialement par Hoffman et Zurhelle en 1921 [1]. On distingue deux types cliniques [2,3]: la forme multiple, dite classique et la forme solitaire. La forme classique se présente sous l'aspect d'amas de papules ou nodules de couleur chair ou jaunâtres, de consistance molle, siégeant généralement dans la région lombosacrée ou sur les cuisses. Elles peuvent être multifocales, à disposition linéaire ou zostériforme comme le cas chez notre patiente. Ces lésions peuvent être présent à la naissance ou survenir dans les deux premières années de la vie. Mais des formes tardives sont plus rares [4]. Notre malade est caractérisé par la présence d'une forme multiple de révélation tardive. La forme solitaire s'observe à un âge plus tardif et se localise souvent au niveau du cuir chevelu, nez ou clitoris [5]. L'examen histologique permet de confirmer le diagnostique en montrant des amas ectopiques de tissu adipeux dans le derme moyen. Le diagnostic différentiel se pose essentiellement avec l'hypoplasie dermique en aires, les nævus mélanocytaires et le molluscum pendulum.

 

 

Conclusion

L'hamartome lipomateux superficiel est une lésion bénigne sans potentiel de malignité. L'exérèse chirurgicale peut être proposée si la lésion est gênante ou dans un but essentiellement esthétique.

 

 

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêt.

 

 

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont participé à la prise en charge du patient. Tous ont lu et approuvé la version finale de ce manuscrit.

 

 

Figures

Figure 1: papules et tumeurs polylobées se regroupent en placards à disposition linéaire et zostèriforme (a, b)

Figure 2: tissu fibro-adipeux incluant quelques vaisseaux sanguins aux dépens du derme moyen

 

 

Références

  1. Yap FB. Nevus lipomatosus superficialis. Singapore Med J. 2009 May;50(5):e161-2. PubMed | Google Scholar

  2. Khandpur S, Nagpal SA, Chandra S, Sharma VK, Kaushal S, Safaya R. Giant Nevus lipomatosus cutaneous superfcialis. Indian J Dermatol Venereol Leprol. 2009 Jul-Aug;75(4):407-8. PubMed | Google Scholar

  3. Kang H, Kim SE, Park K, Son SJ, Song KY. Nevus lipomatosus cutaneous superficialis with folliculosebaceous cystic hamartoma. J Am Acad Dermatol. 2007 Feb;56(2 Suppl):S55-7. PubMed | Google Scholar

  4. Ghosh SK, Bandyopadhyay D, Jamadar NS. Nevus lipomatosus cutaneous superficialis: an unusual presentation. Dermatol Online J. 2010 Jul 15;16(7):12. PubMed | Google Scholar

  5. Namazi MR. Nevus lipomatosus cutaneous superficialis of the groin arising in the fifth decade of life. J Drugs Dermatol. 2008 Aug;7(8):787-8. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved