Occlusion de la veine centrale de la rétine du sujet jeune révélant une hyperhomocystéinémie: à propos d’un cas
Wafa Ammari, Olfa Berriche
The Pan African Medical Journal. 2015;21:296. doi:10.11604/pamj.2015.21.296.7674

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Occlusion de la veine centrale de la rétine du sujet jeune révélant une hyperhomocystéinémie: à propos d’un cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;21:296. doi:10.11604/pamj.2015.21.296.7674

Received: 04/08/2015 - Accepted: 17/08/2015 - Published: 24/08/2015

Mots clés: Occlusion, veine, homcysteine

© Wafa Ammari et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/21/296/full

Corresponding author: Olfa Berriche, Service de Médecine Interne, Hôpital Tahar Sfar, Mahdia, Tunisie (olfaberriche@gmail.com)


Occlusion de la veine centrale de la rétine du sujet jeune révélant une hyperhomocystéinémie: à propos d’un cas

 

Wafa Ammari1,&, Olfa Berriche2

 

1Service d’Ophtalmologie, Hôpital Tahar Sfar, Mahdia, Tunisie, 2Service de Médecine Interne, Hôpital Tahar Sfar, Mahdia, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Olfa Berriche, Service de Médecine Interne, Hôpital Tahar Sfar, Mahdia, Tunisie

 

 

Image en médecine

L'occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) du sujet jeune est une entité clinique différente de celle du sujet âgé. Elle est moins associée aux facteurs de risque cardiovasculaires et l'étiologie spécifique reste souvent inconnue. L'hyperhomocystéinémie est connue pour être un facteur de risque rare Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 25 ans ayant une baisse brutale et indolore de l'acuité visuelle de l'oeil gauche. L'examen ophtalmologique a retrouvé une acuité visuelle à 10/10e, P2 à droite et à compte les doigts à 1m à gauche non améliorable. L'examen des segments antérieurs était normal aux deux yeux. Le fond d'oeil gauche retrouvait un oedème papillo-rétinien; des veines dilatées et tortueuses; et des hémorragies superficielles en flammèche et profondes en nappe. L'angiographie rétinienne à la fluorescéine confirma le diagnostic d'une (OVCR) gauche, forme mixte à prédominance oedémateuse. La tomographie en cohérence optique (OCT) montre un oedème maculaire cystoïde (OMC) responsable de l'acuité visuelle effondrée. Un bilan étiologique demandé (bilan lipidique complet, bilan inflammatoire, bilan immunologique, bilan de thrombophilie) était normal. Par ailleurs, le taux plasmatique de l'homocystéine était élevé à 19,2 μmol/L. Un traitement à base de vitaminothérapie a été commencé. L'évolution était marquée par une amélioration de l'acuité visuelle à 2/10, P8 avec régression partielle de l'OMC.

 

 

Figure 1: (A) le fond d’œil (FO) gauche: oeœdème papillo-rétinien; des veines dilatées et tortueuses et des hémorragies superficielles en flammèche et profondes en nappe; (B) l’angiographie rétinienne à la fluorescéine: Occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) gauche, forme mixte à prédominance œdémateuse; (C) La tomographie en cohérence optique (OCT): un œdème maculaire cystoïde (OMC) avec une épaisseur maculaire centrale (EMC) = 408,1µm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved