Les facteurs maternels associés au faible poids de naissance: étude cas-témoins dans un hôpital public marocain
Samira Hassoune, Said Bassel, Samira Nani, Hicham Elbouri, Karima Zine, Abderrahmane Maaroufi
The Pan African Medical Journal. 2015;20:303. doi:10.11604/pamj.2015.20.303.2659

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Letter to the editors

Les facteurs maternels associés au faible poids de naissance: étude cas-témoins dans un hôpital public marocain

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;20:303. doi:10.11604/pamj.2015.20.303.2659

Received: 29/03/2013 - Accepted: 24/03/2015 - Published: 30/03/2015

Mots clés: Faible poids de naissance, facteurs de risque, grossesse, nouveau-né, Mohammedia

© Samira Hassoune et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/20/303/full

Corresponding author: Samira Hassoune, Laboratoire d’Epidémiologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Hassan II, Casablanca, Maroc (s.hassoune@yahoo.fr)


Les facteurs maternels associés au faible poids de naissance: étude cas-témoins dans un hôpital public marocain

 

Samira Hassoune1,&, Said Bassel1, Samira Nani1, Hicham Elbouri1, Karima Zine1, Abderrahmane Maaroufi1

 

1Laboratoire d’Epidémiologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Hassan II, Casablanca, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Samira Hassoune, Laboratoire d’Epidémiologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Hassan II, Casablanca, Maroc

 

 

Aux editeurs du Journal Panafricain de Médecine

Le faible poids de naissance (F.P.N.) est un facteur majeur de morbi-mortalité néonatale et constitue un véritable problème de santé publique dans les pays en développement [1].C'est un important prédicteur de la survie de l'enfant et de son développement ultérieur [2,3] puisqu'il prédispose à court et à moyen termeà de nombreuses pathologies telles que le syndrome de détresse respiratoire, les infections, l'entérocolite nécrotique, l'hydrocéphalie et le retard mental [4]. Il augmente également le risque de survenue de certaines affections à l'âge adulte comme la maladie coronarienne, l'hypertension artérielle, le diabète de type 2 et la dépression [5,6].

 

Le poids de naissance est un important indicateur de l'état de santé et de la situation nutritionnelle de la mère avant et pendant la grossesse et reflète la qualité des prestations sanitaires [1]. C'est pour cela que nous avons mené une étude cas-témoins dont l'objectif était de déterminer les facteursde risque maternels associés au faible poids de naissance à la province de Mohammedia afin d'élaborer une stratégie de prévention adaptée.

 

Cette étude s'est déroulée de mai à juillet 2012 à l'hôpital public de Mohammedia. Elle a concerné 30 cas constitués de mères dont les nouveaux nés avaient un faible poids à la naissance et 120 mères témoins dont les nouveaux nés avaient un poids normal. Les grossesses gémellaires ont été exclues de notre étude.Les femmes ont été informées des objectifs de l'enquête et leur consentement a été obtenu avant l'administration du questionnaire.

 

Les variables maternelles étudiées étaient les données sociodémographiques et économiques, les données anthropométriques, l'âge gestationnel, le suivi prénatal, les pathologies survenues au cours de la grossesse, les facteurs nutritionnels et les habitudes toxiques.

 

La moyenne d'âge des femmes était de 24,9 (±5,7) ans chez les cas et de 27,4 (±6,6) ans chez les témoins sans différence statistiquement significative (p=0,06). Parmi les nouveaux nés de FPN,le sexe ratio fille/garçon était 2,75, 7(23,3%) étaient prématurés, 19(23,3%) étaient nés à terme alors que 4 avaient un âge gestationnel non précisé.

 

Les facteurs sociodémographiques, obstétricaux et ceux liés à l'alimentation et aux habitudes de vie ont été étudié en analyse bivariée (Tableau 1). La fréquence du FPN était plus élevée chez les femmes ayant un niveau d'instruction faible, vivants seules ou dont le revenu familial mensuel était inférieur à 2500 MDHmais la différence n'était pas statistiquement significative. Concernant les facteurs obstétricaux, l'existence d'une morbidité au cours de la grossesse était associée à un FPN du nouveau-né. Les pathologies associées étaientl'infection urinaire (p=0,047) et les métrorragies au 3ème trimestre de grossesse (p=0,03). Le nombre de consultations prénatales n'était pas associé au FPN dans notre étude.

 

Concernant les habitudes de vie, le tabagisme actif et la consommation d'alcool n'ont pas pu être étudiés car ces facteurs étaient absents chez toutes les parturientes. En revanche, le tabagisme passif était significativement associé au FPN. Par ailleurs, les cas avaient plus fréquemment une alimentation insuffisante et peu variée et un nombre d'heures de sommeil par jour plus faible comparés aux témoins.

 

Afin de contrôler d'éventuels facteurs de confusion, une analyse de régression logistique a été réalisée (Tableau 2). Les facteurs significativement associés étaient l'âge maternel, la prématurité, la variété de l'alimentation et le nombre d'heures de sommeil par jour.

 

Ces résultats concordent avec les données d'autres études qui ont conclu que la naissance d'un nouveau-né de FPN était plus fréquente aux extrêmes de la vie reproductive [7] et chez les mères malnutries [8], alors que dormir plus de 8 heures/jour était un facteur protecteur [9]. Nous n'avons pas trouvé d'association avec le nombre de consultations prénatales alors qu'il s'agit d'un facteur reconnu dans la littérature [10]. Ceci pourrait être expliqué par la qualité de la consultation prénatale offerte au niveau du centre de santé qui est souvent réduite à la prise du poids et à la mesure de la tension artérielle.

 

 

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêts.

 

 

Contribution des auteurs

Samira Hassoune : élaboration du protocole, rédaction du manuscrit. Said Bassel : collecte des données, révision de l’article ; Samira Nani : élaboration du questionnaire, révision de l’article ; Hicham Elbouri : analyse des données, révision de l’article ; Karima Zine : analyse des données, révision de l’article ; Abderrahmane Maaroufi : supervision de l’étude, révision de l’article. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale de ce manuscrit.

 

 

Remerciements

Nous remercions le délégué et le directeur de l’hôpital provincial de Mohammedia pour avoir autorisé cette étude et le personnel de la maternité de l’hôpital de Mohammedia pour nous avoir facilité la collecte des données.

 

 

Tableaux

Tableau 1: estimation du risque du FPN selon les caractéristiques maternelles à Mohammedia

Tableau 2: résultats de l’analyse de régression logistique des facteurs de risque du FPN

 

 

Références

  1. Camara B, Diack B, Diouf S, Signate H, Sall MG, Ba M. Les faibles poids de naissance : fréquence et facteurs de risque dans le district de guediawaye (banlieue de dakar - sénégal). Médecine d'Afrique Noire. 1996;43(5):260-5. PubMed | Google Scholar

  2. Coutinho P, Guilherme Cecatti J, Garanhani Surita F, De Souza JP, Siani de Morais S. Factors associated with low birth weight in a historical series of deliveries in campinas, brazil. Rev Assoc Med Bras. 2009;55(6): 692-9. PubMed | Google Scholar

  3. Enkin M, Keirse MJNC, Neilson J, Crowther C, Duley L, Hodnett E et al. Guide to effective care in pregnancy and childbirth. 3rd ed. Oxford: Oxford University Press; 2000. p.221-5. Google Scholar

  4. World Health Organization. Country, regional and global estimates. Geneva: WHO; 2005. Google Scholar

  5. Barker DJ. Adult consequences of fetal growth restriction. Clin Obstet Gynecol. 2006 Jun;49(2):270-83. PubMed | Google Scholar

  6. Costello EJ, Worthman C, Erkanli A, Angold A. Prediction from low birth weight to female adolescent depression: a test of competing hypotheses. Arch Gen Psychiatry. 2007 Mar;64(3):338-44. PubMed | Google Scholar

  7. Chandra SM, Vijaya AN, Maheshwar DM. Factors Affecting Birth Weight of a Newborn - A Community Based Study in Rural Karnataka, India. PLoS One. 2012; 7:e40040. PubMed | Google Scholar

  8. Jafari F, Eftekhar H, Pourreza A, Mousavi J. Socio-economic and medical determinants of low birth weight in Iran: 20 years after establishment of a primary healthcare network. Public health. 2010 Mar;124(3):153-8. PubMed | Google Scholar

  9. Micheli K, Komninos I, Bagkeris E, Roumeliotaki T, Koutis A, Kogevinas M, Chatzi L. Sleep patterns in late pregnancy and risk of preterm birth and fetal growth restriction. Epidemiology. 2011 Sep;22(5):738-44. PubMed | Google Scholar

  10. Nobile C GA, Raffaele G, Altomare C, Pavia M. Influence of maternal and social factors as predictors of low birth weight in Italy. BMC Public Health. 2007;7:192. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved