Kyste colloïde obstructif du troisième ventricule
Abdellah Taous, Abdelhadi Rouimi
The Pan African Medical Journal. 2015;20:217. doi:10.11604/pamj.2015.20.217.6264

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Kyste colloïde obstructif du troisième ventricule

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;20:217. doi:10.11604/pamj.2015.20.217.6264

Received: 03/02/2015 - Accepted: 21/02/2015 - Published: 10/03/2015

Mots clés: Kyste colloïde, troisième ventricule, hypertension intracrânienne paroxystique

© Abdellah Taous et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/20/217/full

Corresponding author: Abdellah Taous, Service de Neurologie, Hôpital Militaire Moulay Ismaïl, Mèknes, Maroc (abdellahtaous@gmail.com)


Kyste colloïde obstructif du troisième ventricule

 

Abdellah Taous1,&, Abdelhadi Rouimi1

 

1Service de Neurologie, Hôpital Militaire Moulay Ismaïl, Mèknes, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Abdellah Taous, Service de Neurologie, Hôpital Militaire Moulay Ismaïl, Mèknes, Maroc

 

 

Image en médecine

Il s'agit d'une patiente de 17 ans qui se plaignait depuis un mois d'une hémicrânie gauche positionnelle paroxystique, rebelle aux antalgiques simples, associée à des nausées, des vomissements et une diplopie d'instalation brutale apparue 48 heure avant son hospitalisation. L'examen Clinique a trouvé une paralysie de la 6ème paire crânienne gauche et le fond d'œil a objectivé un œdème papillaire bilatéral stade III. Le bilan biologique était sans particularités. Une imagerie par résonance magnétique cérébrale (IRM) a montré une hydrocéphalie aigue obstructive biventriculaire et un processus lésionnel arrondi bien limité suspendu à la partie antéro-supérieure du troisième ventricule (V3), directement en arrière des trous de Monro, correspondant à un kyste colloïde. La patiente fut alors orientée en urgence en neuro-chirurgie pour prise en charge. Le kyste colloïde du V3 est une tumeur bénigne rare (0,5 à 2% des tumeurs cérébrales), naissant du neuro-épithélium primitif de la toile choroïdienne et survient habituellement entre 30 et 50 ans. Il siège toujours en arrière des trous de Monro, où il est appendu à la paroi antéro-supérieure du V3. Son éventualité doit être évoquée chez les patients présentant typiquement des poussées d'hypertension intracrânienne paroxystique (par un mécanisme de clapet) rebelles au traitement symptomatique. Il est mieux exploré par IRM notamment en coupes coronales et sagittales. Quoique bénin, le kyste colloïde nécessite une exérèse chirurgicale rapide, d'autant plus s'il existe une hydrocéphalie, en raison du risque de mort subite, par obstruction brutale du trou de Monro.

 

 

Figure 1: A) séquence T1 avec injection de Gadolinium en coupe coronale; B) séquence T2 en coupe sagittale; C) séquence Flair en coupe axiale; D) séquence T2 en coupe axiale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved