Le purpura de Schamberg
Amal Akazane, Badreddine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2015;20:144. doi:10.11604/pamj.2015.20.144.3021

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Le purpura de Schamberg

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;20:144. doi:10.11604/pamj.2015.20.144.3021

Received: 25/06/2013 - Accepted: 01/04/2014 - Published: 17/02/2015

Mots clés: Purpura de Schamberg, dermatite, hyperpigmentation

© Amal Akazane et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/20/144/full

Corresponding author: Amal Akazane, Service de Dermatologie Vénérologie CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc, Faculté de Médecine et de Pharmacie Med V Souissi, Rabat, Maroc (amalakazane@gmail.com)


Le purpura de Schamberg

 

Amal Akazane1,2,&, Badreddine Hassam1

 

1Service de Dermatologie Vénérologie CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc, 2Faculté de Médecine et de Pharmacie Med V Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Amal Akazane, Service de Dermatologie Vénérologie CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc, Faculté de Médecine et de Pharmacie Med V Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Le purpura de Schamberg appelée également purpura pigmentaire progressif est décrite pour la première fois en 1901 par J.F. Schamberg chez un garçon âgé de 15 ans. La maladie de Schamberg est insidieuse et chronique, débutant de façon asymptomatique sur les membres inférieurs sous forme de plaques ou de placards hyperpigmentés brun rouges. ; L'examen histopathologique montre un infiltrat mononuclé périvasculaire à la partie supérieure du derme avec extravasation de globules rouges et hémosidérine, mais pas de nécrose fibrinoide ; la maladie survient chez un sujet d'âge moyen avec une prédilection féminine, rare avant la puberté ,l'identification d'un facteur déclenchant est difficile, même si des facteurs étiologiques comme hypersensibilité médicamenteuse, dermatite de stase, dermatite de contact ont été décrits ; L'évolution est chronique et le traitement est en général symptomatique .Nous rapportons le cas d'une patiente de 52 ans ;hypertendue depuis 2 ans bien suivie , et ayant un terrain d'insuffisance veineuse des membres inferieurs évoluant depuis 5 ans. Qui consulte pour des placards hyperpigmentés brunâtres prurigineux des deux membres inferieurs dont le début insidieux remonte à un an ;l'examen clinique trouve des plaques hyperpigmentées rouges brunâtres non infiltrées confluentes à contours polycycliques par endroit intéressant les jambes et s'étendant aux cuisses , sur terrain d'insuffisance veineuse, le reste de l'examen clinique était normal .Ainsi une biopsie cutanée a montré un infiltrat inflammatoire mononuclé au niveau du derme avec dépôt d'hémosidérine suite à l'extravasation des globules rouges ,en faveur du purpura de Schamberg. Un traitement symptomatique a été prescrit à base d'antihistaminques et émollients vu la notion de prurit rapporté par la patiente, l'évolution a été marquée par deux à trois poussées par an entrecoupées de longue période de rémission, avec un recul de trois ans.

 

 

Figure 1: A) placards brunâtres des deux membres inférieurs; B) placards brunâtres s’étendant aux jambes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved