Nodule unique de la vulve: penser à l’hidradénome papillifère
Inssaf Ramli, Badredine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2014;19:301. doi:10.11604/pamj.2014.19.301.5687

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Nodule unique de la vulve: penser à l’hidradénome papillifère

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;19:301. doi:10.11604/pamj.2014.19.301.5687

Received: 29/10/2014 - Accepted: 18/11/2014 - Published: 19/11/2014

Mots clés: Hidradénome papillifère, tumeur annexielle, vulve

© Inssaf Ramli et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/19/301/full

Corresponding author: Inssaf Ramli, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université V, Souissi, Rabat, Maroc (inssaf.ramli@gmail.com)


Nodule unique de la vulve: penser à l’hidradénome papillifère

 

Inssaf Ramli1,&, Badredine Hassam1

 

1Service de Dermatologie et Vénérologie, CHU Ibn Sina, Université Mohammed V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Inssaf Ramli, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

L'hidradénome papillifère est une tumeur kystique bénigne de la glande apocrine. C'est une affection rare apparaissant chez la femme de 20 à 89 ans au niveau des grandes lèvres et des régions périnéales et péri-anales. Cliniquement, il s'agit d'une papule ou nodule bien limité élastique, de couleur chaire, rose ou bleutée, parfois végétant et hémorragique ou pédiculé. Une association à une maladie de Paget extra-mammaire ou un adénocarcinome invasif a été décrite; ce qui impose une étude histologique permettant de confirmer le diagnostic, de rechercher les éventuelles pathologies associées et d'éliminer les autres diagnostics différentiels à savoir un kyste wolfien, une glande mammaire aberrante ou un carcinome épidermoïde. Le traitement de choix est l'exérèse chirurgicale. Nous rapportons le cas d'une patiente de 65 ans, sans antécédents notables, qui a présenté depuis 8 mois un nodule vulvaire indolore, mesurant 1 cm de diamètre, mobile, de couleur rose. L'histologie a confirmé le diagnostic d'un hidradénome papillifère en objectivant une prolifération bien limitée, sous forme d'une cavité avec de nombreuses lumières anastomosées, bordées par une couche de cellules cylindriques montrant une sécrétion apocrine apicale. Le diagnostic d'hidradénome papillifère a été retenu. La patiente a bénéficié d'une exérèse complète de la tumeur. Après deux ans de suivi, la patiente n'a pas présenté de récidive.

Figure 1: nodule élastique et mobile à localisation vulvaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved