Abcès de cornée: complication grave d’un traumatisme cornéen négligé et mal traité
Amal Alouan, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. 2014;19:204. doi:10.11604/pamj.2014.19.204.4392

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Abcès de cornée: complication grave d’un traumatisme cornéen négligé et mal traité

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;19:204. doi:10.11604/pamj.2014.19.204.4392

Received: 16/04/2014 - Accepted: 11/10/2014 - Published: 24/10/2014

Mots clés: Abcès de cornée, traumatisme cornéen, œil

© Amal Alouan et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/19/204/full

Corresponding author: Amal Alouan, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’Hôpital des Spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc (ophtalmo.09@gmail.com)


Abcès de cornée: complication grave d’un traumatisme cornéen négligé et mal traité

 

Amal Alouan1&, Rajae Daoudi1

 

1Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Amal Alouan, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’Hôpital des Spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Un patient de 60 ans diabétique qui rapporte la notion de traumatisme cornéen de l'œil droit depuis 15 jours par une épine végétale lors des travaux de jardinage. Devant l'aggravation de la symptomatologie oculaire (larmoiement, photophobie) et l'apparition de douleur oculaire intense, il a pris un collyre corticoïde 3 jours avant sa consultation. L'examen ophtalmologique au niveau de cet œil trouve une acuité visuelle réduite à une perception lumineuse. La cornée est le siège d'une infiltration stromale (abcès) grossièrement ovalaire de 7mm*8mm, avec une large ulcération et un amincissement centrale. Le grattage cornéen a été effectué avant tout traitement et l'étude microbiologique a objectivé la présence d'amibes. L'infection cornéenne amibienne est l'apanage des porteurs de lentille de contact (90% des cas). Dans 10% des cas il s'observe après un traumatisme cornéen suivi à une exposition à de l'eau souillée ou des végétaux. L'atteinte cornéenne est tout d'abord épithéliale et si elle n'est pas prise en charge à temps, la kératite amibienne se développe progressivement pour atteindre le stroma cornéen. Le traitement antiamibien comporte une bithérapie locale et un traitement général pendant 4 mois. La corticothérapie est à proscrire au début en raison de l'immunodépression. 3 diagnostics différentiels: kératite bactérienne, kératite herpétique et kératite fongique.

 

Figure 1: kératite stromale (flèche blanche) et ulcère centrale (flèche noire)

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved