Pied de Madura négligé: un défi thérapeutique
Nada El Moussaoui, Badredine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2014;18:295. doi:10.11604/pamj.2014.18.295.4949

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Pied de Madura négligé: un défi thérapeutique

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;18:295. doi:10.11604/pamj.2014.18.295.4949

Received: 03/07/2014 - Accepted: 13/08/2014 - Published: 14/08/2014

Mots clés: Mycétome, pied de Madura, tuméfaction

© Nada El Moussaoui et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/18/295/full

Corresponding author: Nada El Moussaoui , Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc (Nada.elmou@gmail.com)


Pied de Madura négligé: un défi thérapeutique

 

Nada El Moussaoui 1,&, Badredine Hassam1

 

1Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Nada El Moussaoui , Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Le mycétome ou pied de Madura est une maladie granulomateuse chronique, se développant dans le tissu mou sous-cutané et peuvent atteindre l'os faisant toute la gravité de l'affection. Il touche classiquement les sujets d'origine rurale, en particulier les agriculteurs. L'inoculation suit généralement un traumatisme mineur par épines ou échardes ou instruments souillés, principalement au niveau du pied. La triade caractéristique de la maladie comprend une tuméfaction, fistulisation de l'abcès et émission de grains colorés de nature fongique (eumycétome) ou bactérienne (actinomycétome). La confirmation mycologique et histologique est nécessaire. L'exploration radiologique devrait être systématique afin de rechercher des lésions osseuses et conditionner la conduite thérapeutique. Bien que les deux infections se manifestent semblablement, les actinomycétomes évoluent favorablement sous antibiotiques, alors que les eumycétomes nécessitent une excision chirurgicale en plus des antifongiques. Les complications peuvent mettre en jeu le pronostic fonctionnel (amputation) voire vital (décès par septicémie secondaire). Nous rapportons le cas de Mme H.E, 53 ans, ouvrière de chantier, qui consulte pour une tumeur polyfistulisée du pied gauche survenant il y a 10 ans suite à un traumatisme local. La radiographie du pied gauche ne révèle pas d'anomalie osseuse. La culture sur milieux de Sabouraud à 37°C isole Madurella Mycetomatis. La patiente est mise sous Terbinafine pendant 6 mois sans aucune amélioration, puis adressée en chirurgie plastique pour chirurgie de réduction.

Figure 1 : tumeur polylobée polyfistulisée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved