Multiples kératoses séborrhéiques de siège inhabituel
Ahlam Abdou, Badreddine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2014;18:267. doi:10.11604/pamj.2014.18.267.4994

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Multiples kératoses séborrhéiques de siège inhabituel

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;18:267. doi:10.11604/pamj.2014.18.267.4994

Received: 09/07/2014 - Accepted: 27/07/2014 - Published: 01/08/2014

Mots clés: Kératoses séborrhéiques, verrue, biopsie cutanée

© Ahlam Abdou et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/18/267/full

Corresponding author: Ahlam Abdou, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc (sophialondon9@hotmail.fr)


Multiples kératoses séborrhéiques de siège inhabituel

 

Ahlam Abdou1,&, Badreddine Hassam1

 

1Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Ahlam Abdou, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

La kératose séborrhéique (KS), anciennement appelée verrue séborrhéique ou verrue séborrhéique papillaire hyperkératosique , est une tumeur cutanée bénigne, qui survient essentiellement chez le sujet âgé au-delà de 50 ans. Elle est fréquente sur le tronc, le visage et rare dans la région génitale .Elles forment des lésions en relief, bien limitées, comme posées sur la peau, d'aspect squamo-kératosique, de coloration brun-gris à noire. Elles se détachent facilement à l'aide d'une curette. Elles sont souvent multiples et leur taille peut atteindre plusieurs centimètres. Dans cette localisation le principal diagnostic différentiel c'est les verrues génitales à human papilloma virus. Leur étiopathogénie est inconnue. Elles pourraient survenir après une dermatose inflammatoire ou sur un site de frottement répété. Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 40 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, consultait pour des lésions pubiennes pigmentées évoluant depuis 5 ans. L'examen clinique retrouvait de nombreuses lésions noirâtres à surface kératosique cérébriformes évoquant des kératoses séborrhéiques siégeant au niveau des organes génitaux externes et au niveau du pubis. Les diagnostics évoqués étaient des KS géantes et des condylomes. Une biopsie cutanée d'une lésion papuleuse noirâtre montrait une acanthose épidermique associée à une orthokératose s'invaginant par endroit dans le corps muqueux en réalisant des puits caractéristiques. Un traitement par électrocoagulation-curetage a été réalisé.

Figure 1 : Multiple kératoses séborrhéiques de siège scrotale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved