Taches blanches choroïdiennes et sarcoïdose
Hakima Elouarradi, Tachfouti Samira
The Pan African Medical Journal. 2014;17:101. doi:10.11604/pamj.2014.17.101.3566

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Taches blanches choroïdiennes et sarcoïdose

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;17:101. doi:10.11604/pamj.2014.17.101.3566

Received: 08/11/2013 - Accepted: 12/11/2013 - Published: 08/02/2014

Mots clés: Sarcoïdose, fond d´œil, taches blanches

© Hakima Elouarradi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/101/full

Corresponding author: Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc (calcitonine70@hotmail.com)


Taches blanches choroïdiennes et sarcoïdose

 

Hakima Elouarradi1,&, Tachfouti Samira1

 

1Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médicine

La sarcoïdose est une affection multi-systémique caractérisée par un granulome épithélioïde sans nécrose caséeuse. Elle peut atteindre le système lymphatique médiastinal, les poumons, la peau, l'oeil et parfois le système nerveux central. L'atteinte oculaire du segment postérieur sous la forme de granulomes choroïdiens est très rare et ne représente que 5 % des cas d'atteintes ophtalmologiques. Nous rapportons le cas d'une femme de 54 ans suivie en médecine interne pour sarcoïdose qui s'est présentée aux urgences ophtalmologiques pour des épisodes transitoires de rougeur et de baisse de l'acuité visuelle de l'oeil droit depuis 2 semaines. L'acuité visuelle était à 3/10 et P8 au niveau de l'oeil droit et à 10/10 et P2 au niveau de l'oeil gauche. L'examen du segment antérieur des 2 yeux était strictement normal. L'examen du fond d'oeil mettait en évidence à droite une discrète hyalite et de nombreuses taches blanc jaunâtres choroïdiennes de petites tailles diffuses s'étendant en moyenne périphérie avec un aspect d'oedème maculaire (A). L'oeil gauche était normal. Cette observation illustre cette atteinte rare du segment postérieur au cours de la sarcoïdose dont il faut savoir évoquer le diagnostic en présence de telles lésions choroïdiennes désignées sous le nom de choroïdite multifocale. Une angiographie rétinienne à la fluorescéine réalisée objectivant et caractérisant l'atteinte choroïdienne et l'oedème maculaire (B) encore confirmée par la tomographie en cohérence optique (OCT) (C). Après un bilan exhaustif d'uvéite, Patiente a bénéficié d'injections sous conjonctivales de corticoïdes vu l'unilatéralité de l'atteinte, avec une nette amélioration de l'acuité visuelle.

Figure 1: A) aspect du fond d’œil de l'œil droit : hyalite et taches blanc jaunâtres choroïdiennes; B) aspect angiographique de l'œil droit : choroïdite multifocale et œdème maculaire; C) aspect à la tomographie en cohérence optique: œdème maculaire cystoïde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved