Le carcinome verruqueux du lit ungueal: entité rare du carcinome épidermoide
Noama Dahbi, Said Amal
The Pan African Medical Journal. 2013;16:135. doi:10.11604/pamj.2013.16.135.3558

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Le carcinome verruqueux du lit ungueal: entité rare du carcinome épidermoide

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;16:135. doi:10.11604/pamj.2013.16.135.3558

Received: 06/11/2013 - Accepted: 05/12/2013 - Published: 11/12/2013

Mots clés: Carcinome verruqueux, lit ungueal, carcinome épidermoide

© Noama Dahbi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/16/135/full

Corresponding author: Noama Dahbi, Service de Dermatologie,CHU Mohammed VI, Université de Médecine et de Pharmacie, Marrakech, Maroc (dahbinoama@gmail.com)


Le carcinome verruqueux du lit ungueal: entité rare du carcinome épidermoide

 

Noama Dahbi1,&, Said Amal1

 

1Service de Dermatologie,CHU Mohammed VI, Université de Médecine et de Pharmacie, Marrakech, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Noama Dahbi, Service de Dermatologie,CHU Mohammed VI, Université de Médecine et de Pharmacie, Marrakech, Maroc

 

 

Images in medicine

Le carcinome verruqueux du lit unguéal est rare et le retard diagnostique est fréquent d'où l'intérêt de biopsier les lésions unguéales chroniques.Sa localisation fréquente est au niveau des muqueuses, des doigts surtout le pouce, rarement les orteils et plus rarement le siège sous unguéale. Il survient surtout chez le sujet âgé de plus de 60 ans avec prédominance masculine. Plusieurs facteurs sont incriminés dans sa pathogénie: l'exposition aux radiations ionisantes, les radiodermites chroniques, les microtraumatismes répétés, et l'infection chronique à HPV.Il est de bon pronostic, à malignité locale. Les métastases viscérales sont exceptionnelles. L'approche thérapeutique n'est pas standardisée à l'heure actuelle. Le traitement conservateur est préférentiel afin de préserver les fonctions de l'orteil. L'amputation de la phalange distale est réalisée généralement en cas d'atteinte osseuse. Les récidives sont fréquentes d'où l'intérêt d'une exérèse large et un suivi prolongé des patients. Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 60 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, qui présentait depuis 4 ans, une tumeur verruqueuse sous unguéale du gros orteil gauche, sans adénopathies palpables, faisant évoquer une verrue vulgaire, une tuberculose verruqueuse, une maladie de Bowen ou une mycose profonde. La radiologie standard de l'orteil était normale. La biopsie cutanée était en faveur d'un carcinome verruqueux. La patiente a bénéficié d'une exérèse du lit de l'ongle et de la matrice avec limites d'exérèses saines à l'étude histologique. Une greffe de peau totale est réalisée après bourgeonnement. Le recul est de 2 ans.

Figure 1: lésion verruqueuse sous unguéale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved