Phytophotodermatose aux algues marines de localisation inhabituelle
Karima Chakir, Hakima Benchikh
The Pan African Medical Journal. 2013;15:58. doi:10.11604/pamj.2013.15.58.2951

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Phytophotodermatose aux algues marines de localisation inhabituelle

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;15:58. doi:10.11604/pamj.2013.15.58.2951

Received: 11/06/2013 - Accepted: 16/06/2013 - Published: 20/06/2013

Mots clés: Phytophotodermatoses, produits photosensibilisants, placard érythémateux, antihistaminique

© Karima Chakir et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/15/58/full

Corresponding author: Karima Chakir, Service de dermatologie et vénérologie, CHU, Ibn Rochd, Maroc (chakirkarima1982@gmail.com)


Phytophotodermatose aux algues marines de localisation inhabituelle

 

Karima Chakir1,&, Hakima Benchikh1

 

1Service de dermatologie et vénérologie, CHU, Ibn Rochd, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Karima Chakir, Service de dermatologie et vénérologie, CHU, Ibn Rochd, Maroc

 

 

Image en médicine

Les Phytophotodermatoses sont des réactions phototoxiques provoquées par le contact avec des plantes contenant des produits photosensibilisants (furocoumarines, psoralènes et isopsoralènes). Ils sont dus à l'action combinée du contact avec la plante, l'exposition aux UVA et d'un milieu humide favorisant la diffusion sur la peau des molécules photosensibilisantes. Nous rapportons une observation pédiatrique d'une fillette âgée de 5 ans sans antécédent particulier qui suite à une baignade dans la mer elle a eu un contact direct des fesses avec les algues en position assise suivie d'une sensation de cuisson, de brûlure, quelques heures après apparition d'une éruption cutanée aigue prurigineuse, nausées et vomissements. L'examen général montrait une enfant apyrétique, de bonnes constantes hémodynamiques. L'examen dermatologique retrouvait un placard érythémateux inflammatoire, des lésions vésiculo-bulleuses douloureuses à la palpation d'aspect linéaire, strié, dessinant la forme et l'architecture des feuilles et tiges des algues marines, ce placard intéressait toute la région fessière, le reste de l'examen cutanéo-muqueux et somatique étaient sans anomalie. Le diagnostic a été posé cliniquement chez notre patiente. Le traitement reçu était à base de bains abondants; dermocorticoïdes, crème apaisante et antihistaminique. L'évolution était bonne en dehors d'une pigmentation résiduelle.

Figure 1: Phytophotodermatose de la région fessiére

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved