Hypertrichose nævoïde
Naoufal Hjira, Mohammed Boui
The Pan African Medical Journal. 2013;15:56. doi:10.11604/pamj.2013.15.56.2941

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Hypertrichose nævoïde

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;15:56. doi:10.11604/pamj.2013.15.56.2941

Received: 10/06/2013 - Accepted: 18/06/2013 - Published: 20/06/2013

Mots clés: Hypertrichose nævoïde, hypertrichose congénitale, cheveux, lasers épilatoires

© Naoufal Hjira et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/15/56/full

Corresponding author: Naoufal Hjira, Service de dermatologie, hôpital militaire d'instruction Mohammed V, Rabat Maroc (nhjira89@gmail.com)


Hypertrichose nævoïde

 

Naoufal Hjira1,&, Mohammed Boui1

 

1Service de dermatologie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Naoufal Hjira, Service de dermatologie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat Maroc

 

 

Image en medécine

L'hypertrichose nævoïde est une forme rare d'hypertrichose congénitale localisée, elle se manifeste par une croissance excessive de poils terminaux. Les lésions cutanées sont présents dès la naissance ou apparaissent juste après, le plus souvent elles sont solitaires, des cas de lésions multiples étaient également rapportés. La texture et la couleur des poils est celle des cheveux du cuir chevelu, rarement ils sont gris ou blancs. Elle est le plus souvent isolée, toutefois elle peut être associée à des atteintes systémiques : oculaires, neurologiques, musculaires et une dysmorphie faciale, d'où l'intérêt d'explorer tout patient présentant une hypertrichose nævoïde à la recherche d'anomalies systémiques associées. Les lésions peuvent persister à vie, cependant des régressions spontanées étaient rapportées. Le traitement fait appel aux les lasers épilatoires. Nous rapportons le cas du nourrisson de sexe féminin âgée de 9 mois, qui nous a été adressé pour évaluation de deux lésions cutanées au niveau du cuir chevelu évoluant depuis la naissance. L'examen clinique trouvait un nourrisson sans dysmorphie. L'examen cutané objectivait deux touffes de cheveux sur les régions temporales émergeant d'un cuir chevelu de couleur normale. Nous avons cru au début que c'est la coiffure rituelle de certaines tribus marocaines. Mais l'interrogatoire révélait que la fille n'a jamais subi de coiffure. Le reste de l'examen physique n'a pas objectivé de lésions extra-cutanées. L'examen histologique montrait un épiderme normal, avec un nombre élevé de follicules pileux morphologiquement normaux dans le derme. Le diagnostic était celui d'une hypertrichose nævoïde. L'attitude thérapeutique était l'abstention et la surveillance.

Figure 1: cheveux en touffe à croissance excessive sur la région temporale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved