Sinus pilonidal
Wafae Raffas, Badredine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2013;15:20. doi:10.11604/pamj.2013.15.20.2803

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Sinus pilonidal

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;15:20. doi:10.11604/pamj.2013.15.20.2803

Received: 07/05/2013 - Accepted: 09/05/2013 - Published: 10/05/2013

Mots clés: Sinus pilonidal, hypoderme, hirsutisme

© Wafae Raffas et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/15/20/full

Corresponding author: Wafae Raffas, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc (raffaswafae@hotmail.fr)


Sinus pilonidal

 

Wafae Raffas1,&, Badredine Hassam1

 

1Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Wafae Raffas, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

La maladie pilonidale (kyste ou sinus pilonidal) est une pathologie fréquente et récidivante l'adulte jeune avec une prédominance masculine (75%). Il s'agit d'une cavité pseudokystique contenant des poils, siégeant le plus souvent dans l'hypoderme de la région sacrococcygienne. Elle serait la conséquence d'une réaction inflammatoire suite à la pénétration de poils dans la peau. Le phototype clair, la pilosité importante, l'obésité et les frottements répétés sont autant de facteurs favorisants. La maladie est asymptomatique jusqu'à l'infection avec tableau d'abcès aigu, de fistule(s) donnant issue à des sérosités ou du pus, ou de tuméfaction non fistulisée. Le traitement s'adresse aux formes symptomatiques ; il est chirurgical reposant sur un drainage associé à un curetage en cas d'abcès aigu, et sur des excisions plus ou moins larges suivies d'une cicatrisation dirigée, de sutures ou de plasties en cas de suppurations chroniques. Nous rapportons le cas d'une jeune fille de 22ans, sans antécédents notables, qui consultait pour une formation tumorale de la région sacrée évoluant depuis 4mois augmentant de volume et saignant au contact. À l'examen, elle présentait à la partie supérieure du pli interfessier, une petite tumeur pédiculée, de couleur rose, à surface érosive sensible à la palpation. L'examen retrouvait par ailleurs une surcharge pondérale et un hirsutisme à début péripubertaire. Plusieurs diagnostics étaient évoqués notamment un botriomycome, un mélanome achromique, ou fibrome traumatisé. La biopsie-exérèse du nodule était réalisée dont l'étude histologique révélait un kyste pilonidal. La patiente n'a pas présenté de récidive durant la période de suivi d'une année.

Figure 1: Tumeur ovalaire de 1,5cm x 2cm, pédiculée, jouxtant la partie supérieure du pli interfessier du côté gauche, de couleur rose à surface érodée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved