Le pemphigus végétant: une rare dermatose des plis
Mariame Meziane, Fatima-Zahra Mernissi
The Pan African Medical Journal. 2013;15:134. doi:10.11604/pamj.2013.15.134.2411

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings PAMJ Conf Proceedings
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Le pemphigus végétant: une rare dermatose des plis

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;15:134. doi:10.11604/pamj.2013.15.134.2411

Received: 25/01/2013 - Accepted: 29/01/2013 - Published: 14/08/2013

Mots clés: Pemphigus végétant, dermatose des plis, dermatose bulleuse auto-immune

© Mariame Meziane et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/15/134/full

Corresponding author: Mariame Meziane, Service de Dermatologie, CHU Hassan II Fès, Maroc (mariame_meziane@yahoo.fr)


Le pemphigus végétant: une rare dermatose des plis

 

Mariame Meziane1,&, Fatima-zahra Mernissi1

 

1Service de Dermatologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Mariame Meziane, Service de Dermatologie, CHU Hassan II Fès, Maroc

 

 

Image en médicine

Une patiente de 42 ans, sans antécédents pathologiques notables consultait pour l'apparition depuis 6 mois de lésions cutanées ombilicale et sus pubienne traitées localement et à plusieurs reprises sans amélioration. L'examen clinique retrouvait une patiente en bon état général avec des lésions végétantes, suintantes, malodorantes et violacées au niveau de l'ombilic et au niveau sus pubien. Le signe de Nicolsky était négatif et il n'existait pas d'autres anomalies cutanées ou muqueuses. La biopsie cutanée mettait en évidence une acanthose avec des bulles intraépidermiques suprabasales, l'immunofluorescence directe montrait un dépôt intradermique en résille d'IgG et de C3. Le diagnostic de pemphigus végétant a été retenu. Un traitement par la corticothérapie orale à raison de 1,5mg/kg/j et par l'Azathioprine à 2mg/kg/j a été débuté avec cicatrisation complète des lésions après 3 semaines. Le pemphigus est une dermatose bulleuse auto-immune rare, la forme végétante en est une forme exceptionnelle. Elle se manifeste par des lésions bourgeonnantes en relief, rarement par des bulles et se localise essentiellement au niveau des plis avec risque de macération et de surinfection.

Figure 1: A) Lésions mamelonnées violacées de siège ombilical; B): Aspect de placard végétant violacé macéré au niveau sus pubien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved