Eczéma de contact après tatouage au henné noir
Hayat Bourra, Badreddine Hassam
The Pan African Medical Journal. 2013;14:154. doi:10.11604/pamj.2013.14.154.2596

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Eczéma de contact après tatouage au henné noir

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;14:154. doi:10.11604/pamj.2013.14.154.2596

Received: 15/03/2013 - Accepted: 16/03/2013 - Published: 20/04/2013

Mots clés: Eczéma de contact, henné noir, tatouage

© Hayat Bourra et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/14/154/full

Corresponding author: Hayat Bourra, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc (dr_hbourra@hotmail.com)


Eczéma de contact après tatouage au henné noir

 

Hayat Bourra1, Badreddine Hassam1

 

1Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hayat Bourra, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Med V, Souissi, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Le henné ou Lawsonia inermis dit «feuille du paradis» est connu depuis l'antiquité pour ses vertus astringentes, antiseptiques et cicatrisantes, utilisé aussi pour la coloration des cheveux, des mains et des pieds des femmes orientales, et pour la pratique de tatouages labiles en occident. Indolore, peu coûteux, de durée éphémère, il n'expose pas au risque de pathologies transmissibles par le sang. Afin de renforcer la teinte et d'améliorer la fixation du henné, on rajoute des agents colorants soit la paraphénylène diamine (PPD) ou le diaminotoluène qui peuvent être responsables d'eczémas de contact, parfois des sensibilisations croisées avec d'autres substances; la réaction allergique au henné pur est très rare. Indépendamment du pouvoir sensibilisant propre à la PPD, le risque de sensibilisation est d'autant plus grand que la concentration moléculaire et la durée du contact avec la molécule sont importantes. Le taux de concentration de la PPD inférieur à 6 %, autorisé par l'Union européenne, est respecté pour la plupart des teintures capillaires et des colorants textiles. En revanche, la concentration de PPD lors de tatouages au henné noir reste bien moins certaine, surtout lorsque l'on sait que ces tatouages sont préparés de façon artisanale ne se soumettant à aucune norme de fabrication ni de dosage quantifié. Nous rapportons l'observation d'une patiente de 15 ans qui a présenté 48 h après un tatouage au henné noir des lésions érythémato vésiculeuses et 'démateuses très prurigineuses au site du tatouage reproduisant le dessin initial, traitée par un dermocorticoïde de classe forte une application par jour pendant une semaine, puis un jour sur deux pendant une autre semaine avec régression de l'eczéma mais persistance de lésions hypopigmentées.

Figure 1: Lésions vésiculo bulles avant bras gauche, lésions oedémateuses de la jambe droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved