Hypertriglycéridémie majeure sous tamoxifène
Youssef Khabbal, Hanane El Ouahabi, Salma Bensbaa, Loubna Agerd, Sami Brahmi, Omar ElMesbahi, Farida Ajdi
The Pan African Medical Journal. 2012;13:68. doi:10.11604/pamj.2012.13.68.1581

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Hypertriglycéridémie majeure sous tamoxifène

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2012;13:68. doi:10.11604/pamj.2012.13.68.1581

Received: 13/02/2012 - Accepted: 20/11/2012 - Published: 28/11/2012

Mots clés: Hypertriglycéridémie, tamoxifène, pharmacovigilance

© Youssef Khabbal et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/13/68/full

Corresponding author: Youssef Khabbal, Service d’Endocrinologie Diabétologie et Nutrition, CHU Hassan II, Fès, Maroc (sediam.chufes@gmail.com)


Hypertriglycéridémie majeure sous tamoxifène

 

Youssef Khabbal1,&, Hanane El Ouahabi2, Salma Bensbaa2, Loubna Agerd2, Sami Brahmi3, Omar ElMesbahi3, Farida Ajdi1

 

1Service d’Endocrinologie Diabétologie et Nutrition, CHU Hassan II, Fès, Maroc, 2Service de Pharmacologie, Laboratoire Central d’Analyses Médicales, CHU Hassan II, Fès, Maroc, 3Service d’Oncologie Médicale, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Youssef Khabbal, Service d’Endocrinologie Diabétologie et Nutrition, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

Introduction

Divers médicaments ont été incriminés dans la survenue d'hypertriglycéridémie : les corticoïdes, le traitement antirétroviral, les antipsychotiques, les diurétiques thiazidiques. Des cas d'hypertriglycéridémie ont été rapportés sous traitement par tamoxifène qui est un anti-oestrogène de synthèse utilisé depuis les années 1970 dans le traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant [1], parmi ses effets indésirables, une action sur le métabolisme lipidique [2].

 

Des cas d'hypertriglycéridémie majeure ont été publiés dans la littérature dont la plupart chez des patients ayant comme facteur de risque une dyslipidémie. L'originalité de cette observation est l'apparition d'une hypertriglycéridémie majeure sous traitement pat tamoxifène conduit comme traitement adjuvant pour cancer du sein chez une patiente sans antécédents de dyslipidémie.

 

 

Patient et observation

Nous rapportons le cas clinique d'une patiente âgée de 44 ans, opérée pour un cancer du sein en 2008, qui a subi une radiothérapie et qui a été traité par antiestrogène le tamoxifène citrate à la dose de 20 mg/j, le délai d'exposition a été une dizaine de mois .La patiente était indemne de toute dyslipidémie avant traitement; dans ses antécédents familiaux la patiente présente une hérédité diabétique sans notion de dyslipidémie.

 

Le bilan réalisé dans le cadre de la surveillance montrait une hypertriglycéridemie majeure à 10 g/l : intervalle valeur normale (0,6-1,5), le taux de HDL a été bas à 0,2 g/l (0,4-0,7) .La glycémie à jeûne était normale : 1,06g/l (0,7-1,1) et le contrôle des enzymes pancréatiques s'avérait sans anomalie.

 

Les hypertriglycéridémies secondaires ont été évoquées, mais devant la normalité de la glycémie, du bilan thyroïdien, et du bilan rénal ainsi que l'absence d'obésité, de syndrome métabolique ou de prise d'alcool ; l'étiologie médicamenteuse a été retenue après étude d'imputabilité selon la méthode de BEGAUD.

 

Par ailleurs, le dosage de la tamoxifénémie n'a pas pu être réalisé vu qu'il n'est pas disponible au Maroc. La patiente a bénéficié d'une consultation diététique avec suppression des sucres rapides et mise sous fénofibrate 160 mg/j comme traitement symptomatique avec nette amélioration des triglycérides et retour à la normale après 2 mois de traitement, malgré que le tamoxifène n'ait pas pu être arrêté au vue de l'évolutivité de la maladie.

 

 

Discussion

L'hypertriglycéridémie est une élévation des triglycérides au-delà de 1,50g/l (1,7 mmol/l), elle peut être primitive ou secondaire à un diabète, une hypothyroïdie, un syndrome métabolique, voire une prise médicamenteuse. L'hypertriglycidémie majeure se définit par un taux de triglycérides plasmatiques au delà de 10 g/L.

 

Des cas d'hypertriglycéridémie majeure sous Tamoxifène ont été publiés dans la littérature (Tableau 1) , il semble que le Tamoxifène stimule la synthèse et la sécrétion par le foie des lipoprotéines de très faible densité (VLDL), qui représente le principal transporteur de triglycérides (TG) [5], et qui diminue le catabolisme des lipoprotéines de densité intermédiaire (IDL) et des lipoprotéines de très faible densité (VLDL), par diminution de l'activité de la lipoprotéine lipase et triglycéride (TG) lipase hépatiques, qui sont des enzymes clés dans le catabolisme des TG, et qui en résulte une augmentation des TG. Le délai d'apparition des anomalies lipidiques est de quelques mois voire des années après le début du traitement par le tamoxifène.

 

L'hypertriglycéridémie se voit surtout chez les patients dyslipidémiques initialement ou à antécédents familiaux de dyslipidémie, les patients normolipémiques ont une capacité intacte à cataboliser les lipoprotéines et présentent une élévation modérée des TG.

 

Le traitement de l'hypertriglycéridémie sous tamoxifène repose comme toute autre dyslipidémie sur les mesures hygiéno-diététiques avec suppression des sucres rapides, et l'utilisation des médicaments hypolipémiants [8], et arrêt du tamoxifène en concertation avec le médecin traitant, avec généralement retour à des valeurs normales de TG. Chez notre patiente nous n'avons pas eu recours à l'arrêt du médicament après discussion avec son oncologue traitant.

 

 

Conclusion

L'hypertriglycéridémie sous tamoxifène reste une complication peu connue, se voyant surtout chez les patients dyslipidémiques ou à antécédents familiaux de dyslipidémie, et dans de rares cas chez les patients normolipidiques. Ceci souligne l'intérêt de la surveillance du bilan lipidique [4,5,10] au cours de ce traitement.

 

 

Conflits d’intérêts

=Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont contribué a la rédaction de ce manuscrit. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Tableaux

Tableau 1: Cas d’hypertriglycéridémie sous tamoxifène rapportés dans la littérature

 

 

Références

  1. Hozumi Y, Kawano M, Saito T, Miyata M. Effect of tamoxifen on serum lipid metabolism. J Clin Endocrinol Metab. 1998 May;83(5):1633-5. This article on PubMed

  2. Shapiro CL, Recht A. Side effects of adjuvant treatment of breast cancer. N Engl J Med. 2001 Jun 28;344(26):1997-2008. This article on PubMed

  3. Noguchi M, Taniya T, Tajiri K, Miwa K et al. Fatal hyperlipaemia in a case of metastatic breast cancer treated by tamoxifen. Br J Surg. 1987; 74:586-7. This article on PubMed

  4. Colls BM, George PM. Severe hypertriglyceridaemia and hypercholesterolaemia associated with tamoxifen use. Clin Oncol (R Coll Radiol). 1998; 10:270-1. This article on PubMed

  5. Elisaf MS, Nakou K, Liamis G, Pavlidis NA. Tamoxifen induced severe hypertriglyceridemia and pancreatitis. Ann Oncol. 2000; 11:1067-9 . This article on PubMed

  6. Artac M, Sari R, Altunbas H, Karayalcin U. Asymptomatic acute pancreatitis due to tamoxifen-induced severe hypertriglyceridemia in a patient with diabetes mellitus and breast cancer. J Chemother. 2002; 14:309-11 . This article on PubMed

  7. Lin HH, Hsu CH, Chao YC. Tamoxifen-induced severe acute pancreatitis: a case report. Dig Dis Sci. 2004; 49:997-9. This article on PubMed

  8. Alagozlu H, Cindoruk M, Unal S. Tamoxifen-induced severe hypertriglyceridaemia and acute pancreatitis. Clin Drug Investig. 2006; 26:297-302. This article on PubMed

  9. Sakhri J, Ben Salem C, Harbi H, Fathallah N, Ltaief R. Severe acute pancreatitis due to tamoxifen-induced hypertriglyceridemia with positive rechallenge. JOP. 2010;11(4):382-4. This article on PubMed

  10. Brun LD, Gagne C, Rousseau C et al. Severe lipemia induced by tamoxifen. Cancer. 1986; 57: 2123-6. This article on PubMed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

PDF in process
Log in to comment
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved