Rupture spontanée d’un kyste hydatique du foie dans la cavité péritonéale avec une membrane proligère intacte: à propos d’un cas et revue de la littérature
Baccouch Seifeddine, Challakhi Amel, Talbi Ghofrane, Bacha Dhouha, Gharbi Lassaad, Bayar Rached, Khalfallah Mohamed Taher
The Pan African Medical Journal. 2018;30:174. doi:10.11604/pamj.2018.30.174.15054

Create an account  | Log in
AFENET CONF 2018 AFENET CONF 2018
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Rupture spontanée d’un kyste hydatique du foie dans la cavité péritonéale avec une membrane proligère intacte: à propos d’un cas et revue de la littérature

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2018;30:174. doi:10.11604/pamj.2018.30.174.15054

Received: 02/02/2018 - Accepted: 19/05/2018 - Published: 26/06/2018

Mots clés: Kyste hydatique, foie, rupture, membrane proligère intacte, péri kyste, chirurgie, Tunisie

© Baccouch Seifeddine et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/30/174/full

Corresponding author: Baccouch Seifeddine, Service de Chirurgie Viscérale CHU Mongi Slim, Sidi Daoued La Marsa, Tunisie (seifeddinebaccouch@gmail.com)


Rupture spontanée d’un kyste hydatique du foie dans la cavité péritonéale avec une membrane proligère intacte: à propos d’un cas et revue de la littérature

Spontaneous rupture of hydatid cyst of liver in the peritoneal cavity with intact proligerous membrane: about a case and literature review

Baccouch Seifeddine1,&, Challakhi Amel1, Talbi Ghofrane1, Bacha Dhouha2, Gharbi Lassaad1, Bayar Rached1, Khalfallah Mohamed Taher1

 

1Service de Chirurgie Viscérale CHU Mongi Slim, Sidi Daoued La Marsa, Tunisie, 2Service d’Anatomopathologie et de Cytogénétique CHU Mongi Slim, Sidi Daoued La Marsa, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Baccouch Seifeddine, Service de Chirurgie Viscérale CHU Mongi Slim, Sidi Daoued La Marsa, Tunisie

 

 

Résumé

La rupture intrapéritonéale du kyste hydatique du foie avec une membrane proligère intacte est rare. Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 63 ans qui avait consulté pour douleur de l'hypochondre droit sans fièvre ni ictère. L'imagerie trouvait un kyste hydatique du segment IV du foie associé à une lésion kystique pelvienne de 12cm x 06cm. L'exploration chirurgicale trouvait un kyste hydatique univésiculaire du foie rompu avec une membrane proligère intacte et libre dans la cavité péritonéale. Le but de ce travail est de rapporter un nouveau cas de rupture intrapéritonéale d'un kyste hydatique du foie avec membrane proligère intacte et de préciser les difficultés diagnostiques et thérapeutiques rencontrées au décours de cette complication.


English abstract

Rupture of hydatid cyst of liver with intact proligerous membrane is rare. We report the case of a 63 year-old female patient presenting with right hypocondrium pain without fever or jaundice. Diagnostic imaging examination showed hydatid cyst in segment IV of liver associated with pelvic cystic lesion measuring 12 cm x 06 cm. Surgical exploration revealed ruptured unilocular hydatid cyst of the liver with intact proligerous membrane and free in the peritoneal cavity. This study aims to report a new case of intraperitoneal rupture of hydatid cyst of liver with intact proligerous membrane and to highlight the diagnostic and therapeutic difficulties due to this complication.

Key words: Hydatid cyst, liver, rupture, intact proligerous membrane, pericyst, surgery, Tunisia

 

 

Introduction    Down

La rupture intrapéritonéale du kyste hydatique du foie est rare (1 à 2%) [1,2]. Elle expose à deux risques, à savoir l'hydatidose péritonéale et l'anaphylaxie aiguë. La rupture intrapéritonéale du kyste hydatique du foie avec une membrane proligère intacte est une forme particulière. Seulement cinq cas sont rapportés [3-7]. L'intégrité de la membrane proligère protège contre les complications potentielles à condition qu'un traitement adéquat soit réalisé en urgence. Le but de ce travail est de rapporter un nouveau cas de rupture intrapéritonéale d'un kyste hydatique du foie avec membrane proligère intacte et de préciser les difficultés diagnostiques et thérapeutiques rencontrées au décours de cette complication.

 

 

Patient et observation Up    Down

Une femme âgée de 63 ans, consultait pour douleur de l'hypochondre droit évoluant depuis 2 mois exacerbée depuis 24 heures, sans fièvre ni ictère. L'examen trouvait une sensibilité de l'hypochondre droit. A la biologie il y avait une hyperleucocytose à 11 310 éléments/mm3, sans de cholestase ni de cytolyse. L'échographie abdominale montrait un kyste du segment IV du foie associé à une lésion kystique anéchogène intrapéritonéale, mobile, uniloculaire. La tomodensitométrie abdominale montrait un kyste hydatique du segment IV affaissé et une masse kystique intrapéritonéale de 12 x 6cm sans épanchement intrapéritonéal libre (Figure 1, Figure 2). La radiographie du thorax ne montrait pas d'image de kyste pulmonaire. Le diagnostic d'une rupture intra péritonéale du kyste était évoqué et la patiente était opéree en urgence par une incision médiane. L'exploration trouvait un kyste hydatique du segment IV rompu et vidé de sa membrane proligère. Cette dernière est restée intacte en intra péritonéal. Le traitement chirurgical consistait en une résection du dôme saillant du péri kyste avec extraction de la membrane proligère et son contenu sans la rompre (Figure 3, Figure 4), associéé à une toilette péritonéale au sérum salé hypertonique et drainage de la cavité péritonéale. Un traitement antiparasitaire par albendazole était prescrit. Les suites opératoires étaient simples. La patiente allait bien et n'avait pas de récidive hydatique avec un recul de 7 mois.

 

 

Discussion Up    Down

L'hydatidose est une parasitose qui sévit à l'état endémique en Tunisie [1]. Le foie est le premier organe atteint. La survenue d'une complication intéresse un tiers des kystes hydatiques du foie [2]. La rupture d'un kyste hydatique du foie (KHF) dans la cavité péritonéale est rare. Sa fréquence varie de 1 à 2%, selon les séries de la littérature [1]. Les facteurs prédictifs de cette rupture sont: le jeune âge du patient, un KHF supérieur à 10 cm, une pression intra kystique supérieure à 50 cm d'H2O, le siège sous capsulaire du KHF et la minceur du périkyste [1]. Cette rupture peut être favorisée par un traumatisme violent (accident de sport, accident de la voie publique) ou lors d'un effort de toux ou bien au cours de la grossesse [1,3,8]. La rupture est dite spontanée lorsqu'il n'y a pas de facteur déclenchant (70% à 80% des ruptures du KH sont spontanées) [1]. Nous rapportons une forme particulière d'une rupture intrapéritonéale spontanée d'un kyste hydatique du foie avec une membrane proligère intacte. Seuls Deux cas similaires chez des adultes et trois autres cas pédiatriques ont été rapportés (Tableau 1). L'intégrité de la membrane proligère protège contre la greffe péritonéale et la réaction allergique. Il est donc essentiel que le diagnostic soit porté avant la rupture de celle-ci. Les signes cliniques de la rupture intrapéritonéale sont habituellement bruyants (péritonite aiguë généralisée-choc anaphylactique) rarement insidieux (douleurs abdominales localisées), ou totalement asymptomatiques (révélés par une hydatidose péritonéale secondairement). Les signes cliniques et biologiques de cette forme particulière de rupture avec membrane proligère intacte sont non spécifiques. C'est surtout l'imagerie qui permet d'orienter le diagnostic. L'échographie trouve un périkyste affaissé associé à une masse kystique intrapéritonéale mobile [3]. Le scanner abdominal trouve une masse kystique intrapéritonéale à paroi propre intacte associée à un périkyste affaissé avec des parois festonnées. Elle peut montrer aussi la solution de continuité au niveau du périkyste [3].

 

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) permet facilement de poser le diagnostic de rupture, mais aussi de surveiller l'évolution du kyste [8]. Le traitement chirurgical est urgent. Il est habituellement réalisé par laparotomie. Il se fait avant la rupture de la membrane proligère. Ce traitement chirurgical repose sur trois volets: le traitement du périkyste, l'extraction de la membrane proligère et son contenu sans la rompre et la toilette péritonéale. Le traitement du périkyste était conservateur dans tous les cas puisque le péri kyste est toujours mince est souple [3-7]. La fistule kysto-biliaire doit être systématiquement recherchée et traitée. Cette fistule était présente dans un seul cas, compliquée d'une péritonite biliaire [4]. Son traitement dépend habituellement de sa taille (large, supérieure à 5mm ou mince inférieure à 5mm) et du contenu des voies biliaires (présence ou non de matériel hydatique). L'extraction du kyste hydatique intrapéritonéal doit être précautionneuse sans rompre la membrane proligère. Le lavage péritonéal au sérum physiologique additionné d'une solution scolicide dans le but d'éviter les récidives péritonéales est réalisé par tous les auteurs [3-7]. Un traitement antiparasitaire doit être administré après la chirurgie. L'albendazole est actuellement la molécule de référence [1]. Elle est prescrite à la dose de 10 à 12mg/kg/j par cure de 4 semaines, suivies de 2 semaines d'abstention, avec un maximum de 8 cures [1]. L'albendazole est contre indiqué au cours du premier trimestre de la grossesse à cause des effets embryotoxiques et tératogènes démontrés chez l'animal [8], ce qui impose une contraception adaptée chez la femme en âge de procréation. Les effets indésirables sont rares à type d'hépatite toxique (15%), de leucopénie (1,2%) et d'alopécie (2,8%) [1]. Du fait du caractère non immunisant de la maladie hydatique l'éducation thérapeutique du patient s'impose pour éviter les récidives par ré infestation, le dépistage des autres cas de maladie hydatique dans l'entourage, et de façon plus générale, les mesures d'éradication de la maladie.

 

 

Conclusion Up    Down

La rupture intrapéritonéale du kyste hydatique du foie avec membrane proligère intacte est rare. En effet un traitement chirurgical urgent met le patient à l'abri de l'hydatidose péritonéale et de l'anaphylaxie aiguë.

 

 

Conflits d’intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Tableau et figures Up    Down

Tableau 1: résumé des cas de rupture d'un KHF dans la cavité abdominale avec membrane proligère intacte dans la littérature

Figure 1: une coupe scannographique montrant un kyste hydatique du segment IV du foie affaissé

Figure 2: une coupe scannographique montrant une masse kystique intrapéritonéale

Figure 3: membrane proligère intacte

Figure 4: per opératoire: résection du dôme saillant du kyste hydatique du foie

 

 

Références Up    Down

  1. Beyrouti MI, Beyrouti R, Abbes I, Kharrat M, Ben Amar M, Frikha F et al. Acute rupture of hydatid cysts in the peritoneum: 17 cases. Presse Med. 2004; 33(6): 378-84. PubMed | Google Scholar

  2. El Malki HO, El Mejdoubi Y, Mohsine R et al. Intraperitoneal perforation of hepatic hydatid cyst. Gastroenterol Clin Biol. 2006; 30(30): 1214-16. PubMed | Google Scholar

  3. Idrissa S, Diallo A, Doumbia A, Mahmoudi A, Elmadi A, Khattala K et al. Expulsion d'un kyste hydatique du foie dans la cavité péritonéale avec une membrane proligère non rompue. J Afr Hépatol Gastroentérol. 2017; 11(2): 94-7. Google Scholar

  4. Kara M, Tihan D, Fersahoglu T, Cavda F, Titiz I. Biliary peritonitis due to "fallen" hydatid cyst after abdominal trauma. J Emerg Trauma Shock. 2008; 1(1): 53-4. PubMed | Google Scholar

  5. Acer T, Karnak I, Haliloglu M et al. Spontaneous expulsion of intact germinative membrane of liver hydatid cyst in a child. J Pediatr Surg. 2008; 43(7): e23-5. PubMed | Google Scholar

  6. Sharma BG, Gupta KK. Spontaneous intraperitoneal expulsion of an unruptured hydatid cyst. Saudi Med J. 2000; 21(1): 99-102. PubMed | Google Scholar

  7. Arslan H, Sakarya ME, Bozkurt M et al. Free hydatid cyst only covered with germinative membrane disrupted from fibrotic capsule in the peritoneal cavity: a case report. Acta Chir Belg . 1998; 98(2): 85-6. PubMed | Google Scholar

  8. Rachad M, Fdili FZ, Slimani O, Chaara H, Bouguern H, Melhouf MA. Intraperitoneal rupture of a hydatid cyst during pregnancy: report of a rare case. Pan African Medical Journal. 2012; 11: 1. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 31 (September - December 2018)

Article tools

PDF in process
Log in to comment
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


Keywords

Kyste hydatique
Foie
Rupture
Membrane proligère intacte
Péri kyste
Chirurgie
Tunisie

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2018 - Pan African Medical Journal. All rights reserved