Une dysphagie révélant une artère sous-clavière droite aberrante: à propos d’un cas
Abdelilah Mouhsine, Oualid Bakzaza, El Mehdi Atmane, Ahmed Belkouch, Redouane Rokhssi, Youssef Berrada, Mostapha Alaoui, M’barek Mahfoudi, Abdelghani El Fikri
The Pan African Medical Journal. 2016;23:241. doi:10.11604/pamj.2016.23.241.5204

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Une dysphagie révélant une artère sous-clavière droite aberrante: à propos d’un cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2016;23:241. doi:10.11604/pamj.2016.23.241.5204

Received: 06/08/2014 - Accepted: 02/03/2015 - Published: 27/04/2016

Mots clés: Dysphagie, artère sous-clavière, anomalies de l´aorte

© Abdelilah Mouhsine et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/23/241/full

Corresponding author: Abdelilah Mouhsine, Service de Radiologie, HMA, Marrakech, Maroc (abdelilahmouhsine@yahoo.fr)


Une dysphagie révélant une artère sous-clavière droite aberrante: à propos d’un cas

Dysphagia revealing aberrant right subclavian artery: about a case

Abdelilah Mouhsine1,&, Oualid Bakzaza2, El Mehdi Atmane1, Ahmed Belkouch3, Redouane Rokhssi1, Youssef Berrada1, Mostapha Alaoui2, M’barek Mahfoudi1, Abdelghani El Fikri1

 

1Service de Radiologie, HMA, Marrakech, Maroc, 2Service de Chirurgie Vasculaire, HMA, Marrakech, Maroc, 3Service des Urgences, HMIMV, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Abdelilah Mouhsine, Service de Radiologie, HMA, Marrakech, Maroc

 

 

Résumé

Nous rapportons le cas d'une patiente ayant une dysphagialusoria, c'est-à-dire une dysphagie en rapport avec un trajet aberrant de l'artère sous-clavière droite. Le diagnostic a été confirmé par un angioTDM thoracique et une artériographie des troncs supra-aortiques. Le traitement est toujours chirurgical.


English abstract

We report the case of a patient with dysphagia lusoria, that is, dysphagia associated with an aberrant path of the right subclavian artery. Diagnosis was confirmed by a chest CT angiography and by an arteriography of the supra-aortic trunks. Treatment is always surgical.

Key words: Dysphagia, subclavian artery, abnormalities of the aorta

 

 

Introduction    Down

L’une des anomalies les plus fréquentes de la crosse de l’aorte est l’arterialusoria, il s’agit d’une anomalie congénitale, qui consiste en une localisation anormale de l'artère sous-clavière droite. Elle peut entrainer une dysphagie par compression de l’œsophage. Le traitement est chirurgical et il a connu d’énormes progrès.

 

 

Patient et observation Up    Down

C’est une femme de 54 sans antécédents pathologiques particuliers, elle rapportaitdepuis un an l’installation progressive d’une dysphagie aux solides puis aux semi liquides évoluant dans un contexte de conservation de l’état général, l’examen clinique était sans anomalie notable. Une fibroscopie réalisée a montré la présence d’une sténose de l’œsophage non franchissable (Figure 1), puis un TOGD réalisé la présence d’une petite empreinte supérieure et postérieure probablement sur une compression par une variante vasculaire (Figure 2). Un angioTDM thoracique associé à une Artériographie des Troncs Supra Aortiques ont confirmé lediagnostic (Figure 3, Figure 4, Figure 5). Elle a subi une réparation chirurgicale par thoracotomie postérolatérale gauche avec des suites opératoires simples.

 

 

Discussion Up    Down

L'arterialusoria est l'anomalie de développement de la crosse aortique la plus fréquemment observée [1]. Il s'agit d'une anomalie congénitale qui consiste en une localisation anormale de l'artère sous-clavière droite qui naît du côté gauche de la crosse aortique, elle se produit dans 0,5% à 1,8% de la population [2, 3]. Par cette origine, son trajet passe derrière l'œsophage, pouvant ainsi entraîner sa compression.

 

Comme l'hypothèse d'Edwards, cette origine anormale de l'artère sous-clavière droite peutêtre expliquée par l'involution de l'arc vasculaire avec la quatrième aorta dorsale droite [4]. La 7è artère intersegmentaire reste attachée à l'aorte descendante, et cette artère intersegmentairepersistante devient l’artère sous-clavière droite. Cela conduit à une artère aberrante, qui suit souvent un trajet rétro œsophagienne. Bien que la plupart des cas de cette anomalie soient asymptomatiques, les symptômes peuvent apparaître lorsqu’un "anneau" encercle complètement la trachée ou l'œsophage. Une compression extrinsèque de l'œsophage peut conduire à la dysphagie comme chez notre patiente. Ce phénomène, a été initialement décrit parLondres médecin David Bayford en 1794comme "la dysphagie par caprice de la nature», et est communément appelée dysphagielusoria

 

Une arterialusioria peut être diagnostiqué ou suspecté lors d'une endoscopie gastrointestinale haute comme le montre notre observation [5]. Devant une dysphagie le diagnostic de dysphagie lusoria est suspecté par les signesradiologiques sur le TOGD réalisé chez le nourrisson, plus rarement chez l'adulte, qui permet de mettre en évidence une empreinte oblique en haut et à droite sur la paroi œsophagienne, et sera confirmé par un angioTDM thoracique ou l’angio IRM montrant un trajet aberrant enretroœsophagien de l’artère sous Clavière droite [6-8].

 

Le traitement est toujours chirurgical, lequeltraitement a connu d’énorme progrès del’approche par sternotomie médiane àl'approche sus-claviculaire [9] qui fournit unebonne exposition, récupération rapide, et évitela morbidité associée à la sternotomie médianeen passant par la thoracotomie posterlatéralegauche [9].

 

 

Conclusion Up    Down

L’artère sous clavière droite aberrante est une cause rare de dysphagie, elle a connu à la foisun progrès diagnostic grâce à l’apport de l’angioTDM thoracique et thérapeutique grâce à l’approche chirurgical sus claviculaire.

 

 

Conflits d’intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêt.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à la prise en charge du patient ainsi qu’à la rédaction de l’article. Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail. Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: images de fibroscopie oeso gatro duodenale montrant une lumière infranchissable au niveau de l'œsophage cervical secondaire à une compression probablement d origine extrinseque

Figure 2: transit oeso gastro duodenal incidence de profil avec couche mince du produit de contraste montrant une depression de la paroie posterieure de l'oesophage cervical orientant vers une origine extrinseque

Figure 3: angioTDM thoracique des troncs supra aortiques montrant une artère sous clavière droite aberrante à l'origine de la compression pariétale de l'œsophage

Figure 4: angioTDM thoracique des troncs supra aortiques en reconstruction sagittale montrant une artère sous clavière droite aberrante à l'origine de la compression pariétale de l'œsophage

Figure 5: angioTDM thoracique des troncs supra aortiques en reconstruction coronale montrant une artère sous clavière droite aberrante à l'origine de la compression pariétale de l'œsophage

 

 

Références Up    Down

  1. Turkenbourg JL, Versteegh NI, Shaw PC. Case report: aneurysm of an aberrant right subclavian artery diagnosed with MR imaging. Clin Radiol. 1994;49(11):837-9. PubMed | Google Scholar

  2. Brown DL, Chapman WC, Edwards WH, Coltharp WH, Stoney WS. Dysphagia lusoria: aberrant right subclavian artery with a Kommerell's diverticulum. Am Surg. 1993;59(9):582–6. PubMed | Google Scholar

  3. Janssen M, Baggen MG, Veen HF, Smout AJ, Bekkers JA, Jonkman JG, Ouwendijk RJ. Dysphagia lusoria: clinical aspects, manometric findings, diagnosis, and therapy. Am J Gastroenterol. 2000;95 (6):1411–6. PubMed | Google Scholar

  4. Taylor M, Harris KA, Casson AG, DeRose G, Jamieson WG. Dysphagialusoria: extra thoracic surgical management. Can J Surg. 1996;39(1):48–52. PubMed | Google Scholar

  5. Anja Randriamarolahy, Nicolas Maitre, Guiliano Michelozzi, Philippe Brunner, Jean Michel Cucchi, Jean Noël Bruneton. Fait clinique: imagerie de deux cas rares de syndrome médiastinal supérieur e-Santé, revue électronique en sciences de la santé Numéro 02, mars 2011. Google Scholar

  6. Meyers JL, Gomes MN. Management of aberrant subclavian artery aneurysms. J Cardiovasc Surg. 2000;41(4):607-12. PubMed | Google Scholar

  7. Nguyen P, Gideon M, Castell D. Dysphagia lusoria in the adult: associated esophageal manometric findings and diagnostic use of scanning technique. Am J Gastroenterol. 1994 Apr;89(4):620-3. PubMed | Google Scholar

  8. Jaffe RB. Radiographic manifestations of congenital anamolies of the aortic arch. Radiol Clin North Am. 1991 Mar;29(2):319-34. PubMed | Google Scholar

  9. Orvald TO, Scheerer R, Jude JR. A single cervical approach to aberrant right subclavian artery.Surgery. 1972 Feb;71(2):227-30. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved