Syndrome de moelle bas attachée
Mohamed Badaoui, Abdennasser El Kharras
The Pan African Medical Journal. 2015;22:344. doi:10.11604/pamj.2015.22.344.7615

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Syndrome de moelle bas attachée

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:344. doi:10.11604/pamj.2015.22.344.7615

Received: 27/07/2015 - Accepted: 12/11/2015 - Published: 10/12/2015

Mots clés: Syndrome de moelle bas attachée, dysraphisme, IRM

© Mohamed Badaoui et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/344/full

Corresponding author: Abdennasser El Kharras, Service d’Imagerie Médicale, 1er Centre Médico-Chirurgical, Agadir, Maroc (aelkharras@yahoo.fr)


Syndrome de moelle bas attachée

 

Mohamed Badaoui1, Abdennasser El Kharras2,&

 

1Service de Medecine Interne, 1er Centre Médico-Chirurgical, Agadir, Maroc, 2Service d’Imagerie Médicale, 1er Centre Médico-Chirurgical, Agadir, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Abdennasser El Kharras, Service d’Imagerie Médicale, 1er Centre Médico-Chirurgical, Agadir, Maroc

 

 

Image en médecine    Down

Le syndrome de la moelle bas attachée est une complication du dysraphisme spinal. Affection est souvent découverte chez l'enfant, peut être asymptomatique et rencontrée chez l'adulte. Nous rapportons le cas d'une jeune fille de 20 ans qui consultait pour une symptomatologie urinaire faite d'une dysurie et d'une impériosité mictionnelle évoluant depuis 2 mois. L'échographie rénovésicale ne montrait pas de lésion spécifique en dehors d'un résidu post mictionnel estimé à 80cc. Le bilan biologique était sans particularité. La cystomanométrie objectivait une vessie hyperactive. Une IRM du rachis lombaire a révélé un cône terminal en position basse au-dessous de L5 (A) avec un cordon médullaire de signal homogène en situation postérieure (B). Une intervention chirurgicale a permet une amélioration du retentissement urinaire. Au cours de cette affection, le niveau du cône médullaire se trouve en dessous du niveau L1-L2, et souvent associé à des malformations congénitales à type de filum épais ou de tumeurs bénignes. Les examens urodynamiques ont une place dans le diagnostic et dans le suivi des syndromes de moelle fixée. L'IRM est l'examen de choix pour confirmer le diagnostic et établir un bilan complet et précis. Le traitement est essentiellement chirurgical.

 

 

Figure 1: IRM lombaire en coupe sagittale (A) note une moelle bas insérée et la coupe axiale à l'étage L5-S1; (B) démontre un cordon médullaire de situation postérieure sans lésion osseuse ni des parties molles para rachidienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved