Résection laparoscopique d’une duplication gastrique chez l’adulte: traitement avec succès pour une pathologie rare
Omar Toumi, Hiba Ben Hssine, Faouzi Noomen, Sadok Ben Jabra, Ibtissem Korbi, Ali Abdelmoula, Mayada Trimech, Wafa Ben Mansour, Boughanmi Faiez, Mohamed Ben Khlifa, Hatem Rabah, Ammar Mahmoudi, Mohamed Nasr, Khadija Zouari, Hammouda Saffar, Abdel Aziz Hamdi
The Pan African Medical Journal. 2015;22:145. doi:10.11604/pamj.2015.22.145.7779

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Résection laparoscopique d’une duplication gastrique chez l’adulte: traitement avec succès pour une pathologie rare

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:145. doi:10.11604/pamj.2015.22.145.7779

Received: 24/08/2015 - Accepted: 30/09/2015 - Published: 15/10/2015

Mots clés: Duplication, estomac, diagnostic, endoscopie

© Omar Toumi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/145/full

Corresponding author: Omar Toumi, Service de Chirurgie Générale et Digestive, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie (toumiomar2010@yahoo.com)


Résection laparoscopique d’une duplication gastrique chez l’adulte: traitement avec succès pour une pathologie rare

 

Omar Toumi1, Hiba Ben Hssine1, Faouzi Noomen1, Sadok Ben Jabra1, Ibtissem Korbi1, Ali Abdelmoula2, Mayada Trimech2, Wafa Ben Mansour2, Boughanmi Faiez1, Mohamed Ben Khlifa1, Hatem Rabah1, Ammar Mahmoudi1, Mohamed Nasr1, Khadija Zouari1, Hammouda Saffar2, Abdel Aziz Hamdi1

 

1Service de Chirurgie Générale et Digestive, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie, 2Service de Gastro-Entérologie, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Omar Toumi, Service de Chirurgie Générale et Digestive, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie

 

 

Résumé

Les duplications de l'appareil digestif sont les malformations congénitales rares qui peuvent toucher tout l'appareil digestive depuis la bouche jusqu' à l'anus. Certaines duplications sont asymptomatiques et sont diagnostiqués dans la plupart des cas pendant l'enfance. La prise en charge de la duplication gastrique est essentiellement chirurgicale. Le traitement de choix est l'exérèse complète de la duplication gastrique. Les auteurs rapportent un cas inhabituel de duplication gastrique complètement reséquée par laparoscopie. A notre connaissance, ceci est le premier cas d'une duplication gastrique traitée avec succès par laparoscopie dans la littérature Tunisienne. La Résection laparoscopique peut être ajoutée à l'arsenal thérapeutique dans le traitement chirurgical de duplications du tube digestif.

 

 

Introduction

Les duplications digestives sont des malformations rares. Leur fréquence est estimée à 0.1 à 0.3 % [1]. Le diagnostic est souvent fait pendant l'enfance, leur diagnostic chez l'adulte est exceptionnel. Cependant, quelques dizaines de cas découverts à l'âge adulte ont été rapportés [2] ce qui fait l'intérêt de notre travail. Les Duplications gastriques représentent 4% de toutes les duplications gastro-intestinales [1]. Ils sont souvent asymptomatiques et de découverte fortuite. La symptomatologie est peu spécifique ou secondaire à une complication telle que la perforation, l'hémorragie ou la compression. Le diagnostic d'une duplication gastrique est évoqué sur les examens radiologiques et confirmé par les données anatomopathologiques. Le traitement est chirurgical. Nous rapportons le cas d'une patiente ayant une duplication gastrique traitée avec succès par résection laparoscopique.

 

 

Patient et observation

Patiente âgée de 23 ans sans antécédents pathologiques notables, qui présente depuis le jeune âge des épigastralgies intermittentes sans signes associés. A l'examen on notait un état général conservé, une légère sensibilité à la palpation de l'épigastre sans masse palpable. La biologie n'a pas objectivé des anomalies notamment le bilan hépatique et le bilan pancréatique. Un complément d'exploration par une fibroscopie-oeso-gastro-duodénale était effectué objectivant une tumeur sous muqueuse antrale de 03 cm de diamètre sur la grande courbure en pré-pylorique avec à la biopsie aspect d'une gastrite chronique congestive Le diagnostic d'une tumeur sous muqueuse était évoqué. Une écho-endoscopie pratiquée objectivait la présence au niveau de la grande courbure antrale d'une formation tumorale sous muqueuse d'allure kystique mesurant 32 mm sans atteinte des organes de voisinage ni des ganglions d'allure suspecte (Figure 1), l'aspect était évocateur d'une duplication gastrique. La patiente était opérée par voie coelioscopique. L'exploration confirmait la présence d'une formation sous muqueuse antrale. La masse était saisie et soulevée à l'aide d'une suspension par deux fils tracteurs permettant ainsi de bien la pédiculiser. L'exérèse chirurgicale était réalisée à l'aide de trois applications d'une pince Endo-GIA 30 (Figure 2). La pièce opératoire était extraite par l’orifice de trocart ombilical dans un sac. L'intervention a duré 60 mn avec suites simples reprise de l'alimentation à j1 post opératoire et sortie de l'hôpital à j4. La patiente était correctement suivie à notre consultation externe avec amélioration nette de la symptomatologie. L'examen anatomopathologique de la pièce avait conclu à une duplication gastrique.

 

 

Discussion

Les duplications digestives sont des malformations congénitales rares. Les localisations les plus fréquentes sont l'iléon et l'œsophage [3]. Les duplications gastriques ne représentant que 4% des duplications digestives [1]. A notre connaissance, ceci est le premier cas de duplication gastrique traitée avec succès par laparoscopie dans la littérature Tunisienne. Leurs localisations préférentiels est la grande courbure de l'estomac [4]. Dans notre observation la duplication gastrique était plutôt localisée au niveau antrale et au dépend de la petite courbure gastrique. Pour définir la notion de duplication, ROWLING a précisé trois critères; la paroi de la duplication doit être en continuité avec l'organe dupliqué, la lumière est entourée du muscle lisse et tapissée de muqueuse digestive typique ou altérée [5]. La pathogénie reste très discutée voire obscure; plusieurs théories ont été avancées; la première est celle d'une anomalie de la fermeture latérale du disque embryonnaire ; la deuxième est celle d'une origine vasculaire, sans qu'aucune ne puisse expliquer le polymorphisme de ces anomalies [1]. Sur le plan morphologique, il existe deux formes; la forme tubulaire et la forme kystique ; les formes communicantes et les formes non communicantes. Cet aspect typique était trouvé dans notre observation. En effet, la majorité des duplications gastriques sont des formes kystiques, non communicantes et siègent au niveau de la grande courbure [4]. Sur le plan anatomopathologique, le kyste est tapissé par une muqueuse gastrique typique. Il peut s'y associer des ilots de tissu pancréatique ectopique [1]. L'examen anatomopathologique de la pièce de résection, a montré une muqueuse gastrique typique, sans aucun signe de dégénérescence. Cette affection touche les deux sexes de la même façon [3], et sont diagnostiqués pendant la première année de vie dans 67% des cas [3]. Les symptômes les plus fréquents sont représentés par une masse abdominale et la sténose gastrique. Moins de 25% des cas sont diagnostiqués après 12 ans. Le diagnostic d'une duplication gastrique à l'âge adulte est très rare, et peut être associée à dégénération maligne [6,7]. Dans un tiers des cas, la DG est associée à des autres anomalies congénitales digestives tel qu'un diverticule de Meckel, un diverticule de l'œsophage, une duplication duodénale, une hétérotopie pancréatique, des anomalies extra digestives étaient également décrites comme un méningocèle ou une spina bifida [8], dans notre observation aucune de ces malformations n'a pu être détecté sur l'ensemble des explorations effectuées en préopératoire. La symptomatologie de la duplication gastrique est non spécifique, on peut noter une masse épigastrique, des douleurs abdominales vagues, une anémie ou des vomissements [9]. Le diagnostic d'une duplication gastrique peut se faire également a l'occasion d'une complication telle que la perforation, l'invagination, l'hémorragie ou la compression, la suppuration, la fistule gastro-colique, la pancréatite aigue et très rarement la cancérisation [5]. Dans notre observation, des epigastralgies non spécifiques étaient les premiers symptômes amenant à pratiquer des examens complémentaires permettant le diagnostic. Le diagnostic d'une duplication gastrique est évoqué sur les examens radiologiques et confirmé par les données anatomopathologiques. L'écho endoscopie digestive haute est plus fiable objectivant un kyste en continuité ou non avec la paroi de l'estomac avec une couche musculaire hypo-échogène parfois un péristaltisme propre à la structure kystique peut être noté [3]. L'échographie trans-pariétale, le scanner abdominal et l'imagerie par résonnance magnétique sont peu performantes et peuvent visualiser une masse para-gastrique sans pouvoir retenir le diagnostic [1]. Dans notre observation, le diagnostic de duplication gastrique n'a été retenu que par l'écho-endoscopie préopératoire. Les diagnostics différentiels qui restent à évoquer sont les pseudos kystes pancréatiques, le cystadénome, le lymphome et notamment le kyste hydatique dans un pays endémique comme le notre [5]. Vue le risque des complications, la prise en charge est chirurgicale même dans les cas asymptomatiques permettant ainsi de supprimer les symptômes et le risque très exceptionnel de cancérisation [1] D'autres modalités thérapeutiques ont été décrites allant de la réalisation, endoscopique [7] ou chirurgicale [9,10] d'une communication large entre la duplication gastrique et la cavité gastrique jusqu'à la gastrectomie partielle voire totale [6]. Dans les très rares cas de duplications gastriques communicantes et asymptomatiques, l'abstention thérapeutique a été préconisée [9]. Il ya très peu d'articles publiés traitant la résection laparoscopique des duplications kystiques de l'estomac chez les adultes. Ce cas représente, à notre connaissance, la première exérèse laparoscopique complète d'une duplication gastrique de l'adulte rapporté en Tunisie [1].

 

 

Conclusion

La duplication gastrique de l'adulte est une anomalie congénitale très rare. La présentation clinique est variable. Le diagnostic était établi au terme de plusieurs explorations morphologiques. Le traitement est chirurgical et consiste en une exérèse.

 

 

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêt.

 

 

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail. Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures

Figure 1: aspect endoscopique d’une formation tumorale sous muqueuse d’allure kystique mesurant 32 mm sans atteinte des organes de voisinage ni des ganglions d’allure suspecte

Figure 2: exérèse chirurgicale réalisée à l’aide de trois applications d’une pince Endo- GIA

 

 

Références

  1. Tayar C, Brunetti F, Tantawi B, Fagniez PL. Traitement laparoscopique d'une duplication gastrique chez l'adulte. Ann Chir. 2003 Mar; 128(2): 105-8. PubMed | Google Scholar

  2. Singh JP, Rajdeo H, Bhuta K, Savino JA. Gastric duplication cyst: two case reports and review of the literature. Case Rep Surg. 2013; 2013: 605059. PubMed | Google Scholar

  3. Teklali Y, Kaddouri N, Barahioui M. Les duplications digestives chez l'enfant (à propos de 19 cas). Arch Pediatr. 2002 Sep; 9(9): 903-6. PubMed | Google Scholar

  4. Murakami S, Isozaki H, Shou T et al. Foregut duplication cyst of the stomach with pseudostratified columnar ciliated epithelium. Pathol Int. 2008 Mar; 58(3): 187-90. PubMed | Google Scholar

  5. Etienne S, Pilette C, Prophette B, Serra-Maudet V. Duplications gastriques de l'adulte: à propos d'un cas révélé par des poussées itératives de pancréatite aiguë oedémateuse. Ann Chir. 2002 Oct; 127(8): 641-4. PubMed | Google Scholar

  6. Lee LS, Ong HS. A rare case of two synchronous gastric duplication cysts in an adult. Singapore Med J. 2013 Apr; 54(4): e91-2. PubMed | Google Scholar

  7. Zheng J, Jing H. Adenocarcinoma arising from a gastric duplication cyst. Surg Oncol. 2012 Jun;21(2):e97-101. PubMed | Google Scholar

  8. Johnston J, Wheatley GH 3rd, El Sayed HF et al. Gastric duplication cysts expressing carcinoembryonic antigen mimicking cystic pancreatic neoplasms in two adults. Am Surg. 2008; 74: 91-94. Google Scholar

  9. Major Richard E, Green MC, Fort Knox, Kentucky. Duplication of the stomach. American journal of surgery. Novembre 1958; 96.

  10. Machado MA, Santos VR, Martino RB et al. Laparoscopic resection of gastric duplication: successful treatment of a rare entity. Surg Laparosc Endosc Percutan Tech. 2003 Aug; 13(4): 268-70. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved