Protrusion pyramidale périanale
Nihal Bekkali, Jalal El Benaye
The Pan African Medical Journal. 2014;18:224. doi:10.11604/pamj.2014.18.224.4758

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Protrusion pyramidale périanale

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;18:224. doi:10.11604/pamj.2014.18.224.4758

Received: 04/06/2014 - Accepted: 07/07/2014 - Published: 17/07/2014

Mots clés: Protrusion pyramidale, anus, constipation

© Nihal Bekkali et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/18/224/full

Corresponding author: Nihal Bekkali, Service de Dermatologie, CHU Avicenne Rabat, Maroc (bekkalinihal@hotmail.com)


Protrusion pyramidale périanale

 

Nihal Bekkali1,&, Jalal El Benaye2

 

1Service de Dermatologie, CHU Avicenne Rabat, Maroc, 2Service de Dermatologie Hôpital militaire, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Nihal Bekkali, Service de Dermatologie, CHU Avicenne Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

La protrusion pyramidale périanale est une entité d'individualisation récente, assez rare, touchant presque exclusivement le sexe féminin souvent en bas âge, d'origine congénitale, fonctionnelle ou associée au lichen scléroatrophique. Dans la première forme, la lésion serait due à une faiblesse constitutionnelle de la paroi périnéale, notamment du raphé médian, ou serait secondaire à une malformation du septum urogénital lors de la vie embryonnaire. Ceci expliquerait l'atteinte exclusive du sexe féminin et la présence de cas familiaux. La forme fonctionnelle serait secondaire surtout à la constipation mais aussi à la diarrhée et aux fissures anales. Certains auteurs suggèrent le rôle déclenchant ou entretenant des irritations locales. Les lésions cutanées sont le plus souvent prises à tord pour des condylomes, des vestiges anaux ou encore des sévices sexuels. L'évolution est bénigne avec souvent une régression spontanée sur plusieurs semaines. Nous rapportons l'observation d'un nourrisson de sexe féminin, âgé d'un an, asymptomatique. L'examen clinique objectivait au niveau de la partie antérieure du sillon ano-périnéal une lésion saillante cutanéo-muqueuse de 5 mm de diamétre, grossièrement pyramidale, de couleur rosée et à surface lisse légèrement veloutée (Figure 1). Il n'y avait ni irritation, ni fissuration, ni troubles pigmentaires, ni cas similaire dans la famille. L'interrogatoire rapportait une notion de trouble du transit à type de constipation, depuis 2 semaines. Le diagnostic de protrusion pyramidale péri anale liée à la constipation ainsi posé, un régime riche en fibres est instauré avec reprise d'un transit normal sans amélioration de la lésion cutanée après un recul de six semaines.

Figure 1 : Lésion saillante pyramidale rosée Au niveau de la partie antérieure du sillon ano-périnéal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved