Cataracte rompue post traumatisme contusif
Salim Belhassan, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. 2014;17:279. doi:10.11604/pamj.2014.17.279.4193

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Cataracte rompue post traumatisme contusif

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;17:279. doi:10.11604/pamj.2014.17.279.4193

Received: 16/03/2014 - Accepted: 27/03/2014 - Published: 14/04/2014

Mots clés: Cataracte, contusion, œil

© Salim Belhassan et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/279/full

Corresponding author: Salim Belhassan, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des pécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc (belhassansalim@gmail.com)


Cataracte rompue post traumatisme contusif

 

Salim Belhassan1,&, Rajae Daoudi1

 

1Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Salim Belhassan, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des pécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Patient âgé de 29 ans, sans antécédents particuliers qui a présenté suite à un syndrome contusif (agression par coup de poing) au niveau de l’œil gauche, une baisse de l’acuité visuelle. L’examen ophtalmologique trouve une acuité visuelle à compte les doigts de près au niveau de l’œil atteint, à la lampe à fente on trouve une cornée claire, une bonne chambre antérieure avec une cataracte rompue en chambre antérieure et un tonus oculaire à 16mmHg. L’examen du fond d’œil était inaccessible et l’échographie oculaire n’a pas objectivé de décollement de rétine. L’œil Adelphe était sans particularités. Ce patient doit bénéficier d’une Phaco émulsification extra capsulaire avec mise en place d’un implant intra oculaire dans le sac postérieur si possible, s’il n’y a pas moyen d’implantation de le sac à ce moment-là une implantation en chambre antérieure ou à fixation sclérale est envisageable.

Figure 1: image caractéristique de la cataracte post traumatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved