Localisation cutanée du lymphome de Manteau
Naoufal Hjira, Mohammed Boui
The Pan African Medical Journal. 2013;16:109. doi:10.11604/pamj.2013.16.109.3469

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Localisation cutanée du lymphome de Manteau

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;16:109. doi:10.11604/pamj.2013.16.109.3469

Received: 11/10/2013 - Accepted: 16/11/2013 - Published: 21/11/2013

Mots clés: Lymphome de Manteau, lymphome B, ganglion

© Naoufal Hjira et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/16/109/full

Corresponding author: Naoufal Hjira, Service de Dermatologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, Rabat, Maroc (nhjira89@gmail.com)


Localisation cutanée du lymphome de Manteau

 

Naoufal Hjira1,&, Mohammed Boui1

 

1Service de Dermatologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Naoufal Hjira, Service de Dermatologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, Rabat, Maroc

 

 

Image en médicine

Individualisé en 1992, le lymphome de manteau est un lymphome B rare, développé au dépend des cellules du manteau folliculaire des centres germinatifs des ganglions, touchant le sujet âgé, souvent disséminé avec splénomégalie, envahissement médullaire et tropisme particulier pour les muqueuses digestives. Les cellules lymphomateuses expriment des marqueurs pan B, elles sont CD5 positives et CD23 négatives. Une translocation t (11,14) (q13, q32) est mise en évidence dans 50 à 80% des cas. Le recours à la chimiothérapie conventionnelle, intensive et à l'immunothérapie (anticorps anti CD20) ne semble pas améliorer le pronostic, l?évolution se fait par détérioration progressive avec réponse habituellement temporaire au traitement. Nous rapportons un cas original d'un patient âgé de 46 ans, présentait dans un contexte de fièvre, d'asthénie, une polyadénopathie périphérique (sus claviculaire, jugulaire droites et axillaires) associés à des multiples nodules sous cutanés, siégeant sur les membres supérieurs, inférieurs et sur l?abdomen, de consistance ferme, mesurant 1 à 3 cm de diamètre. L'examen histologique d'un ganglion et d'un nodule cutané, a conclu à un lymphome non hodgkinien à petites cellules dont l'immunophénotypage était positif pour CD5 et CD20 et négatif pour CD23. Le diagnostic de lymphome de manteau était retenu, le bilan d'extension réalisé a objectivé une infiltration lymphomateuse nodulaire à la biopsie ostéo-médullaire, une duodénite nodulaire à l'endoscopie digestive et une polyadénopathie profonde sur le scanner thoraco-abdominal. Le patient a été mis sous polychimiothérapie conventionnelle + anticorps anti CD20. L'évolution était marquée par l'échappement thérapeutique, nécessitant le recours à une chimiothérapie intensive.

Figure 1: A) Nodule sous cutané abdominal; B) Nodule sous cutané du bras droit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 26 (Jan - Apr 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved